Anita Blake – Tome 11 : Péchés Céruléens

anita blake tome 11 péchés céruléens

Note :  plume notationplume notationplume notation terplume notation bisplume notation bis

    • Auteur : Laurell K. Hamilton
    • Editeur : Milady (21 octobre 2011)
    • Thèmes : Bit-lit, Sexe, Fantasy

Voir sur Amazon

  • Résumé : Autrefois, j’étais l’ennemie jurée des vampires, mon nom suffisait à faire trembler les monstres. Aujourd’hui je suis dévorée par les appétits vampiriques et la faim primitive des métamorphes ! Mais pour l’heure, Jean-Claude a besoin de moi. La créatrice de sa lignée a envoyé à Saint Louis une de ses servantes les plus puissantes et les plus cruelles. Tout le monde est sur la défensive, mais je ne vais pas me laisser faire. Pour sauver ceux que j’aime, je suis prête à aller très loin…

transition

  • Mon avis

Tous les ans, je ne sais pourquoi mais il me reprend d’un coup l’idée de continuer cette série. J’avais plutôt été déçue par le dernier tome (le tome 10 : Narcisse Enchaînée) estimant que les priorités de l’auteur avait changé du tout au tout. Ici, je trouve que l’on continue dans la lignée du tome précédent. C’est globalement décevant par rapport aux premiers tomes de la série et on se dirige plus vers une littérature érotique, que dis-je, pornographique plutôt que dans les thrillers à suspense du début.

Côté personnages, il faut arriver à s’y retrouver. Anita est entourée de plus en plus d’hommes et «  se déshabille » dirons-nous avec de plus en plus de personnages ! Le personnage de Belle-morte est ici plutôt bien mis en avant, tout comme le personnage de Zerbrowski et c’est tout à fait appréciable. Concernant Anita, son personnage évolue totalement. Elle se pose beaucoup de questions et il était très rare qu’elle montre le moins signe de faiblesse. Ici, c’est tout le contraire, elle se montre relativement faible et vulnérable. Ça change un peu mais ça n’est pas pour autant que l’Anita-forte-et-sans-peur nous manque car l’auteur sait nous la re-servir juste avant que l’on puisse se plaindre !

Côté univers, on reste dans l’univers garous-vampires-réanimateurs-meurtreshorribles-exécution. Cependant, celui-ci n’est plus du tout amorcé de la même façon. Les soucis des différents garous (d’ailleurs, jusqu’où ira-t-on ? Loups-garous, hyènes-garous, léopards-garous, rats-garous … ?!) et des vampires sont largement prépondérants et on en oublie presque qu’il y a aussi une enquête en cours finalement …
Dans les premiers tomes, les meurtres et les enquêtes étaient mises au premier plan. Ici ça n’est plus du tout le cas. Anita n’y prend part que de temps à autre et l’enquête est sans suspense. En gros, tout l’univers est basé sur les soucis des vampires et autres garous ainsi que ceux qu’ils créent à Anita…

Côté intrigue, attendez-vous à être très déçus. L’enquête traîne en longueur, des meurtres atroces, oui. Mais absolument pas compliqués à résoudre ! L’assassin est d’ailleurs retrouvé en 2 temps 3 mouvements … encore aurait-il suffit de s’y intéresser tout au long du livre et il n’aurait certainement pas eu le temps de faire tant de victimes ! L’intrigue est fade. Il n’y a pas ou peu de rebondissements, même du côté des vampires et autres monstres. L’auteur se dirige vers les scènes pornographiques à rallonge et agrandit d’ailleurs le nombre de partenaires d’Anita, prétextant l’ardeur.
La série continue par ce thème à évincer les affaires pour faire rentrer une toute autre littérature dans l’univers de notre Anita ancienne-prude. L’érotisme et la pornographie sont au rendez-vous, surplombant une enquête bâclée et totalement secondaire. (je me souviens d’ailleurs d’une scène se passant dans une Jeep pendant XX pages tout à fait absurde ! L’ardeur à un moment, et puis en fait non, et puis en fait si, mais finalement non … Totalement abracadabrant ! )
Une découverte du côté des vampires est cependant très intéressante pour la suite…

Pour résumer, j’ai été déçue par ce tome.

Cependant, je me connais. Comme l’an dernier, j’ai été déçue de cette suite mais je sais très bien qu’un jour, Anita, Jean Claude et les autres me manqueront et j’aurais envie de replonger dans leur univers. J’ai d’ailleurs déjà Rêves d’incube (le tome 12) dans ma pile à lire … Je pense que je le lirai, toujours dans l’espoir de revoir un tome comme l’un des premiers tomes … !

drapeau_UK_US-300x150 I didn’t really like this book because the investigation was put aside and it’s all about Anita and all of her partners …

Et vous, que pensez-vous de cette série et de la tournure qu’elle prend ?

Ce tome vous a-t-il plu ? Oui, non, pourquoi ?

vibrez

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

View all posts by

5 thoughts on “Anita Blake – Tome 11 : Péchés Céruléens

  1. Je suis en train de le lire et je suis un peu perdue entre l’ardeur, l’appel de la chair et du sang…. Et l’enquête est laissée sur le bas côté. Je sais déjà qui est le tueur depuis un moment déjà, pas trop de suspens. L’histoire est plus centrée sur la vie privée d’Anita.
    Je suis d’accord avec toi sur le fait que la série a pris un virage à 180° depuis le tome 10. Laurell y va fort sur les scènes de sexe (voir porno). Après, je trouve que ça ne retire en rien mon envie de lire la suite (pour le moment). Je me suis attachée à cette série et aux personnages. Et je vais continuer l’aventure avec Anita Blake, l’exécutrice de vampire.

  2. J’apprécie Anita depuis le tome 10 seulement. Avant j’avais beaucoup de mal avec son manque d’humour…ce tome est moins centré sur ses enquêtes que sur sa vie amoureuse et après toutes ces pérégrinations autour de sa conscience c’est bon de voir qu’elle peut se lâcher! Et pas qu’un peu…! Ses idées très arrêtées qui font souffrir tout le monde me donnent envie de la secouer.
    En résumé : Un bon tome qui permet de cerner Anita et son entourage.

Laisser un commentaire