The Book of Ivy – Amy Engel

the book of ivy

Noteplume notationplume notationplume notationplume notationplume notation ter

    • Auteur : Amy Engel
    • Editeur : Lumen
    • Thèmes : Dystopie, Amour

Voir sur Amazon

  • Résumé : Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
    Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
    Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

transition

  • Mon avis

coup de coeur

        Lu en quelques jours, j’avais beaucoup de mal à le lâcher le soir (je lis toujours avant de m’endormir, parfois c’est le seul moment où je peux bouquiner dans la journée !). Je n’ai pas été particulièrement surprise, ayant lu quelques avis favorables avant de me lancer !
Très bonne note pour ma part : 4.5/5 comme vous avez pu le voir plus haut, un coup de coeur de cette année 2015 !

        Côté personnages, il y en a peu. Enfin en tout cas, peu qui comptent. Le livre se déroule au sein d’un petit groupe de personnages, qu’ils fassent partie de la famille d’Ivy ou de celle de Bishop. Ce sont les seuls à être réellement développés. A côté, il y a quelques personnages qui comptent un peu plus que le reste de la population mais ils sont développés au minimum et uniquement pour le besoin de l’histoire. Ca n’est cependant absolument pas gênant.
J’ai beaucoup aimé Ivy. Son aspect torturé et pourtant pas naïve ou girouette à souhait comme dans d’autres livres ayant une ce genre d’héroïne. Ivy hésite, mais pas longtemps. Elle a sa force de caractère et lorsqu’elle prend une décision, elle s’y tient. Ce que je n’ai pas aimé, c’est son rapport à la manipulation. Elle ne s’en offusque pas et se laisse parfois faire sans rien dire et en toute connaissance de cause… !

Bishop est évidemment l’homme parfait en tous points. Patient, adorable, prévenant, attentionné. Bref, on aimerait toutes l’avoir à la maisonv! D’ailleurs, l’auteure est très douée de ce côté-là. Je n’ai plus vraiment l’âge de m’attacher autant à un personnage ou en tout cas de cette manière mais elle l’a tourné d’une telle façon, elle lui a fait une telle personnalité que je vais avoir du mal à oublier ce personnage avant de pouvoir lire le prochain tome ! (qui sort aux USA en novembre 2015 et en France du coup surement en mars 2016 L ) J’en suis totalement folle amoureuse ! (même si son prénom ne me séduisait pas au départ … !). Après, il est parfois un peu trop prévenant et je l’aimerais plus « homme » qui s’assume davantage et insiste peut être un peu plus (même si paradoxalement le fait qu’il n’insiste justement pas trop est adorable … bref, je ne suis jamais contente !)

En dehors des 2 protagonistes, le père et la sœur d’Ivy m’insupportent au plus haut point et ça a été le cas du début à la fin du livre ! Quant aux parents de Bishop, je les trouve très bien imaginé, tout comme leur histoire. Contre toute attente, j’éprouve de la compassion pour le couple dirigeant la ville !
En dehors des 2 familles, 4 autres personnages sont plus développés, on s’y attarde davantage mais je vous laisse les découvrir par vous-même !

        Du côté de l’univers, il est très limité. L’histoire se déroule dans une petite ville reconstruite en après-guerre par les survivants et entourée d’une barrière du coup… on en fait vite le tour. Cependant, l’auteure a réussi à le rendre tout de même plus riche que ce à quoi on s’attendrait. On a de la forêt mais aussi de la ville. Du coup, très intéressant ! J’ai aussi aimé explorer le système judiciaire de cette nouvelle communauté, c’était une bonne idée je pense !
Concernant la temporalité, j’aime beaucoup les dystopies ces derniers temps comme vous l’aurez surement remarqué du coup j’ai adoré l’univers de ce livre !

        Du côté de l’intrigue, à bien y réfléchir, il y a en fait très peu d’action. Quand j’y repense, le livre peut paraître un peu plat de ce côté-là et finalement, le résumé en dit presque trop car on reste sur ça pendant tout le livre ! Cependant, ça n’est absolument pas gênant et c’est juste pour ça que je n’ai pas mis une note de 5/5. Nous sommes absorbés par l’histoire d’Ivy et Bishop et parfois la mission passe au second plan. Les chapitres les regroupant tous les deux se dévorent en quelques minutes et on en veut toujours plus. L’auteure arrive à bien nous tenir en haleine jusqu’au bout. Parfois on s’agace contre l’un ou l’autre car on aurait agi autrement à leur place (enfin en tout cas moi c’était le cas) mais on finit par comprendre pourquoi l’auteure l’a imaginé et écrit comme cela…

Cependant, j’ai détesté la fin de ce tome (oui, je sais, le mot est fort et ne va pas plaire à tout le monde mais j’étais réellement hors de moi ! ). Elle m’a fait me révolter contre le livre, je ne suis absolument pas d’accord avec cette fin et je sais très bien que c’est exactement ce que l’auteure voulait ! Cette fin est abominable lorsque l’on n’a pas le tome suivant car on veut à tout prix savoir la suite.
D’ailleurs, à l’heure où j’écris cette chronique, j’hésite à me pré-commander le tome 2 en anglais, sortant en novembre 2015 (et je pense que je le ferai ! J’adore lire en anglais en plus ! Peut-être aurez-vous une chronique avant la sortie de la version française !)
Cela ne doit absolument pas vous empêcher d’acheter et de lire ce bouquin. Il est magnifiquement bien mené et il serait dommage de ne le découvrir que l’année prochaine pour attendre le tome 2 ! Si vous aimez les dystopies sur fond d’amour impossible, ce livre est fait pour vous !

drapeau_UK_US-300x150I loved this book. There’s not a lot of action but the romance and the story itself are great. If you like dystopia and impossible love, this book is made for you !

L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Si non, pensez-vous l’acheter ?

Rectification du 9/04/2015, 19:30 : Finalement, écrire cet avis m’a fait repenser au plaisir que j’ai eu à lire ce tome … J’ai donc déjà précommandé  » The Revolution of Ivy  » qui est le deuxième tome de la saga et qui ne sortira pas avant novembre … ! J’ai déjà craqué !

vibrez

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

View all posts by

16 thoughts on “The Book of Ivy – Amy Engel

  1. Je l’attend avec impatience, il devrait arriver dans ma boite aux lettres d’ici 1 ou 2 jours, et j’ai qu’une hâte pouvoir le commencer, et lire des avis comme le tiens, me donne milles fois plus envie de le lire!
    J’espère l’aimer autant que toi 🙂

  2. Oh, tu me donnes vraiment envie de le lire … Cependant, tu as détesté la fin … Bref.
    J’ai déjà beaucoup beaucoup de choses à lire, mais ça, ça me tente. Hop, dans la liste de mes envies 🙂

    1. Le mot était fort surtout !
      Je n’ai pas réellement détesté la fin même si je l’aurais souhaité autrement … Je suis aussi contente qu’il y ait un tome 2 du coup et à y réfléchir la fin était logique 😀
      Je te le conseille vivement !!

  3. J’ai adorééé ! La fin est horrible en effet, jusqu’à la dernière ligne je me disais « non non non, pas çaaaaaaa » haha :'( Mais du coup ça promet un super tome 2 je pense, y a un suspense de fou ! Et je dois dire que ça m’était pas arrivé depuis que je suis plus une ado mais j’ai craqué sur Bishop haha :’)

  4. J’ai complètement craqué sur la couverture et l’originalité du résumé. Ton avis me donne envie de le sortir très vite de ma pal.

Laisser un commentaire