Red Rising – Pierce Brown

red rising

Note : plume notationplume notationplume notationplume notationplume notation bis

 

Auteur : Pierce Brown

Edition : Hachette

Date de sortie : 17 juin 2015

Prix : 18.00 € Voir sur Amazon

séparation

Résumé : Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.
Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature.
Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

transition

 

ce que j'en pense

Red Rising est une bonne lecture, palpitante, addictive.
Ce livre m’a à la fois fait penser à Red Queen de par la hiérarchie avec les couleurs et Hunger Games de par l’intrigue menée par des adolescents poussés à l’extrême, poussés à tuer, mis dans des situations sordides sans aide des adultes qui les regardent faire avec amusement.

Red Rising nous offre de belles situations d’amitié, de confiance mais aussi de trahison et beaucoup de stratégie.
Cette histoire contient énormément de violence, voir de barbarie et ce roman n’est donc pas à mettre dans toutes les mains. Si vous n’aimez pas les animaux morts, les membres arrachés, etc, alors passez votre chemin.


Nous suivons donc Darrow, le personnage principal de cette grande histoire. Il est très courageux, résistant aux épreuves que cela soit physiquement ou psychiquement et rempli d’amour. Son amour est clairement sa force et sans celui-ci, il n’aurait jamais réussi toutes ces épreuves.
Il est amené voir forcé à réaliser de terribles choses tout en étant immergé dans un monde qu’il ne connait pas. En effet, il vient des mines rouges et se fait catapulter dans la société des Ors, les dirigeants. Il est bluffant.
A côté, les autres personnages changent énormément. On apprend bien à en connaître certains avant qu’il n’y ait un rebondissement et que l’on se retrouve avec d’autres. Ce défilé de personnages différents est très logique et parfaitement mené : on ne se perd absolument pas !


L’histoire se déroule sur Mars. La Lune a été colonisée elle aussi depuis la Terre. Il s’agit d’une dystopie où la société est hiérarchisée en fonction des couleurs : les rouges sont les esclaves, dans les mines de Mars et les ors sont l’élite de la société, les dirigeants, les plus riches. Ce sont eux qui orchestrent et commandent tout. La société est axée vers une conquête spatiale quasiment totale. Ils parlent souvent d’investir d’autres planètes.
J’ai beaucoup aimé cet univers même si j’en avais un peu marre d’être sur Mars … je n’aurais pas du enchaîner Phobos et Red Rising !


L’intrigue est excellente. Le récit est bourré de rebondissements et d’action, il n’y a pas de temps morts. Le dénouement est bon, loin d’être prévisible dès le départ à cause de la multitude de rebondissements. On reste scotché la plupart du temps, désireux de savoir la suite.
Darrow nous balade même de temps en temps, on ne sait pas toujours ce qu’il prépare et c’est vraiment génial !
L’ambiance est cependant parfois dérangeante. Des animaux meurent beaucoup et j’y suis très sensible (plus qu’à une mort humaine, allez savoir pourquoi). Beaucoup d’adolescents meurent, sont blessés, amochés, etc. Les personnages sont globalement attachants mais on se méfie jusqu’à la fin de tout le monde.
Darrow est immergé dans un « jeu » de guerre grandeur nature contre ses petits camarades divisés en maisons et qui doivent régner pour gagner. La clé de ce jeu est la stratégie. Darrow y prend goût, il y a de gros enjeux pour lui. L’évolution de Darrow est vraiment magnifique : il apprend en allant, il mûrit beaucoup au fil de l’histoire.
La barbarie est vraiment très présente, le discours est parfois vulgaire. Il est étonnant de voir ce que les enfants nés avec une cuillère dans la bouche peuvent devenir dans ce genre de situation.
Petit bémol pour moi, j’ai trouvé la transition de Darrow un peu trop facile. En effet, il passe de l’esclave manipulable n’aspirant à rien à un guerrier vengeur stratège ultra sanguinaire … Même s’il est vrai qu’on ne peut pas vraiment savoir comment évoluerait un être humain après avoir traversé les même épreuves que lui !


En conclusion, Red Rising est un roman qui a clairement de l’avenir. Si vous ne l’avez pas encore lu alors préparez-vous à l’acheter car, à l’image d’Hunger Games ou de Divergente, je pense que Red Rising deviendra un  » must have  » que tout le monde finira par avoir lu. L’histoire est époustouflante de rebondissements, la fin donne clairement envie de continuer avec le tome 2 (uniquement sorti en VO pour le moment, le tome 3 n’est même pas encore sorti aux USA ! )
En bref, si vous n’avez pas trop l’âme sensible, je vous le conseille !

un petit mot pour la fin

 » Nous rions, nous transpirons, nous refoulons notre colère. Nous nous connaissons depuis toujours. Nous avons grandi ensemble. Dans ses yeux, je vois mon coeur. Dans son souffle, j’entends mon âme. Elle est ma terre promise, mon foyer. Mon amour.  » 
« J’aurais pu vivre en paix. Mais mes ennemis m’ont apporté la guerre. »



les +

  • Un livre addictif
  • Une histoire originale
  • Un héros attachant dès les premiers chapitres
  • Une multitude de rebondissements, beaucoup d’action et un très bon dénouement

les -

  • Beaucoup trop de violence, de barbarie, d’animaux touchés à mon goût, j’ai même parfois pensé à Game of Thrones parfois en le lisant avec tous les morts et toutes les blessures
  • Un langage parfois un peu trop vulgaire
  • Une saga pas encore sortie au complet et donc une suite à attendre !
N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

View all posts by

9 thoughts on “Red Rising – Pierce Brown

  1. Raah que tu es méchante ! Ton avis me donne tout simplement envie de le lire maintenant et de l’ajouter en haut de ma PAL, et puis contrairement a toi j’aime beaucoup le coté gore ( ne me demande surtout pas pourquoi ..) donc je pense que je ne pourrai que l’aimer. J’espère juste de ne pas trop être trop déçu vu tous les avis positifs. 😀

  2. Je suis contante d’avoir lu ton avis sur ce livre, car je pense attendre un peu avant de faire sa chronique (les lires comme ça, j’ai besoin de temps pour avoir les idées en place). La violence « mode barbare » me touche mai je n’y suis pas trop sensible non plus donc pour l’instant ça vas. 😉 As-tu déjà lu la série « Les Chroniques Lunaires » ?

Laisser un commentaire