L’île de l’oubli – Melissa de la Cruz

l'île de l'oubli

 

Note : plume notationplume notation bisplume notation bisplume notation bisplume notation bis

Auteur : Melissa de La Cruz

Edition :  Hachette

Date de sortie : 1er juillet 2015

Prix : 15.90 € Voir sur Amazon

séparation

Résumé : Il y a vingt ans, tous les Méchants de tous les contes de fée ont été bannis du royaume d’Auradon et réduits à vivre dans une prison sur une île. Et quand on parle de Méchants, c’est vraiment de la crème de la crème de la méchanceté : Cruella d’Enfer, Maléfique, la Méchante Reine, Jafar et compagnie… Cette île est protégée par une force magique qui maintient les prisonniers et leurs enfants en captivité. La vie y est sinistre et monotone. C’est un endroit sale, qu’on laisse pourrir, oublié du reste du monde… Cependant, dans les profondeurs de la mystérieuse Forteresse Interdite, un œil de Dragon est caché. Il est la clé de leur liberté. Or, seul le Descendant le plus intelligent, le plus mauvais et le plus diabolique pourra le trouver… à moins qu’il s’agisse d’une Descendante ?

transition

ce que j'en pense

 Il m’a tout d’abord été très agréable de me replonger dans l’univers de Disney. Je suis une vraie fada de tous les films d’animation et de tous les contes repris par Disney. J’en connais bon nombre par coeur donc il était évident que j’allais me plonger dans ce roman peu après l’avoir acheté.
Oui mais voilà, malheureusement il ne suffit pas de parler de l’univers de Disney pour que l’on ait affaire à un bon livre…
Je l’ai trouvé très décevant et j’en ressors avec un petit goût amer, légèrement agacée même.
Les personnages sont attachants, l’univers magique, l’intrigue est intéressante mais rien n’est mené comme il le faudrait et je n’aime pas ressortir d’un livre inachevé


Les 4 personnages principaux sont tous fils et filles de Méchants. Tout d’abord, on a Mal, la fille de Maléfique. Elle est présentée comme la plus méchante et vicieuse de tous, elle a une bonne évolution au cours du roman, j’aime son côté rebelle sensible. Ensuite, vient Jay, le fils de Jafar et l’ami (si on peut dire, les Méchants n’ont pas d’amis je vous rappelle !) de Mal. Jay est le roi des voleurs ou presque. Il ne peut s’empêcher de visiter les poches de ceux qui l’entourent. Evie, quant à elle, est la fille de la Méchante Reine (oui, dans Blanche-Neige). Elle est douce & gentille et je n’avais pas vraiment l’impression d’être face à une Méchante à proprement parler. Elle est, selon moi, celle qui s’apparente le plus à une princesse dans cette histoire, surtout avec les mauvais tours qu’on lui joue au cours de l’histoire. Enfin, Carlos est le fils de Cruella. Tout comme Evie, il n’est pas vraiment méchant au fond. Il est surtout la plus grande victime de sa mère. Il est intelligent et attachant.

Ils tentent tous les 4 d’impressionner leurs parents. Ils n’ont pas eu une enfance facile et on éprouve beaucoup de compassion pour eux finalement. Ils veulent être l’étoffe de vrais grands méchants mais ne devient pas méchant qui veut !

Certains chapitres se déroulent à Auradon auprès des fils et filles de princes et princesses. On suit pas mal Ben qui est le fils de la Belle et la Bête et on se retrouve aussi avec la fille d’Aurore et Philippe que j’ai trouvé naïve et de ce fait agaçante à souhait !


Concernant l’univers, vous ne serez pas déçu. Nous sommes bel et bien dans l’univers magique, féerique de Disney. J’ai été très heureuse de réapprendre les noms des Méchants que j’avais oublié en cours de route !
L’univers est divisé en deux. Les gentils princes et princesses et leur progéniture sont à Auradon alors que les méchants sont exilés, prisonniers sur l’île de l’oubli. La magie n’est plus vraiment présente dans les 2 mondes.
Sans l’univers de Disney, je pense que ce livre perdrait tout son intérêt !


Même si au début j’ai beaucoup aimé me plonger dans l’univers de Disney, je dois avouer que mon intérêt envers ce livre a été en chute libre jusqu’à la fin. Le dénouement est très très pauvre et la fin n’en est pas une. J’ai trouvé ce dénouement et cette fin totalement bâclés. De plus, je n’ai pas vraiment aimé le style d’écriture. L’histoire est très très longue à démarrer, il y a très très peu de rebondissements et encore, ils sont minimes. Au cours du récit, l’auteure pose plusieurs questions qui restent sans réponse jusqu’à la fin. Les passages sur Auradon ne servent qu’à nous mettre l’eau à la bouche. Nous n’avons pas la conclusion que nous aurions pu espérer. La situation à la fin du roman est quasiment la même qu’au début et je pense que c’est d’ailleurs ça qui est le plus agaçant. Ces 300 pages ne servent, d’après moi, qu’à faire la promotion du film qui va sortir sur Disney Channel : Les descendants. On n’a que les bases de celui-ci en fait. Le dénouement, la fin, tout est réservé au film où les acteurs ne sont autres que les acteurs phares de la chaîne. D’ailleurs, sur la dernière page il est bien écrit  » Pour connaître la suite, rendez vous sur Disney Channel  » … C’est pour cela que j’ai mis une note assez basse.
A côté de ça, j’ai tout de même bien aimé toutes les allusions faites à l’univers de Disney, j’ai très souvent eu le sourire lors de cette lecture. On peut aussi voir que, descendants de gentils ou de méchants, ils ne sont pas forcément heureux pour autant !
Pour moi, seule leur petite aventure en dehors des limites autorisées vaut vraiment le détour. On y retrouve pas mal de magie, d’épreuves. Mais c’est tout de même très succinct… Dommage.


En conclusion, ce livre pouvait théoriquement être un bon roman avec des personnages attachants, l’univers de Disney repris de façon très juste et une intrigue alléchante. Il est dommage que l’intrigue reste creuse, pauvre et non dénouée à la fin de ce récit et que l’on nous renvoie vers Disney Channel pour connaître la suite des aventures de nos héros …

les +

  • L’univers de Disney bien repris avec les personnages et leurs descendants avec de bonnes références aux contes que l’on connait si bien.

les -

  • Pas de réel dénouement, pas de fin à proprement parler : il faut voir la suite dans le film correspondant.
  • Une écriture qui ne m’a pas séduite
  • Une histoire longue à démarrer
N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

View all posts by

7 thoughts on “L’île de l’oubli – Melissa de la Cruz

  1. Ce livre me tentais bien mais j’avais peur qu’il ne soit qu’un tome d’introduction pour la futur série et ton avis ne fais que renforcer mon opinion. Mais je le lirai malgré tout car j’aime bien le monde de Disney. 🙂

  2. Je viens juste de terminer ce livre et j’avoue être déçu aussi pour les mêmes raisons que toi ! Quand j’ai entendu parler d’un film, j’ai tout de suite penser au film Maléfique et je m’attendais à quelque chose de similaire, seulement en regardant la bande d’annonce j’ai découvert que ce serait du Disney Chanel et ça m’a de suite rebuter , j’étais au premier tier du roman et je savais déjà que je serais déçu. Je préfère les méchants tels qu’ils étaient car pour moi leur progéniture ne leur arrive même pas à la cheville. C’est dommage le livre avait un sérieux potentiel. J’ai en ma possession le second tome, maintenant va savoir si c’est réellement une suite ? En tout cas une chose est sûre, je n’irais pas voir le film que Disney Chanel, la bande d’annonce m’a hautement déçue !

Laisser un commentaire