[Service Presse] Madame la Marquise : Le retour – Keira Quinsley

 

Note : plume notationplume notationplume notationplume notationplume notation

 

Auteur : Keira Quinsley

Edition :  Rokh Editions

Date de sortie :  14 décembre 2015

Prix : 3.99 € Voir sur Amazon

 

Si vous n’avez pas encore lu le premier tome, n’hésitez pas à aller en voir ma chronique par ici !

séparation

Résumé : Ava se retrouve seule à gérer le site imabitchsowhat.com, et ce n’est pas une sinécure. Elle n’a que deux bras, et les retards, comme les mécontentements de lecteurs, s’accumulent. La Marquise a disparu, et même Tommy ne l’a pas revue… Comment faire pour la retrouver?

Peut-être en cherchant sa trace physique? Après tout, Victoire-Alexandrine de Lance, Marquise de L’Épine, doit bien être enterrée quelque part…

transition

ce que j'en pense

coup de coeur

Premier article coup de coeur de 2016 (en sachant que le dernier date de juin 2015 … je l’aurais attendu ce coup de coeur !)

Merci à Rokh Editions et surtout à Lisa pour ce livre ! 

Cet article peut contenir des spoilers si vous n’avez pas lu le premier tome. Si vous avez déjà lu le premier tome alors foncez sans problème !

J’ai donc décidé de continuer les aventures d’Ava et de la marquise Victoire-Alexandrine de Lance après avoir lu le tome 1 que j’avais déjà beaucoup apprécié.

J’ai été très agréablement surprise. C’est bien la première fois que je trouve qu’une suite est encore meilleure que le premier tome !
C’est frais et mystérieux : un chick-lit comme vous n’en avez certainement jamais lu !


Imaginez donc un chick-lit léger et agréable avec évidemment de beaux mâles à tomber par terre, des scènes érotiques pour le moins sympathiques associés à un mystère prenant et à des rebondissements qui n’en finissent pas et vous commencerez simplement à appréhender ce roman !


Ce tome place Victoire-Alexandrine au coeur de l’histoire alors même qu’Ava se retrouve seule. Nous retraçons alors toute son histoire de vie dans la France du 18ème siècle et c’est vraiment rafraîchissant !
Nous levons certains mystères entourant ce personnage fascinant !

Ava se dévoile et se découvre un peu plus, motivée par les conseils prodigués par la marquise dans le premier tome. Je l’ai trouvé bien plus attachante que dans le tome précédent.

La marquise est encore plus captivante que dans le premier tome. Elle ne perd rien de sa superbe ni de son humour et on en redemande !
Cependant, elle a plus de moments sérieux en allant que l’ont avance dans son histoire et j’ai aussi beaucoup aimé cette jeune femme décédée trop tôt et ses « leçons » et conseils. J’ai beaucoup aimé aussi découvrir son petit côté romantique !
Nous devrions tous clairement bénéficier d’un coach de vie personnel comme elle !


Le rythme est soutenu, le dénouement n’est pas complet et c’est surtout à cela que servira le tome 3.

Je suis doublement tombée amoureuse dans ce livre. En effet, nous sommes face à un triangle amoureux qui n’a rien de lourd. Il n’est en rien au coeur du récit.
(En tout cas, si j’étais à la place d’Ava, ce triangle amoureux n’existerait tout bonnement pas : je sais très bien qui j’aurais choisi et donc j’attends du tome 3 qu’il m’étonne et me détrompe … ! )


J’ai été terriblement attristée de finir ce tome alors que la suite n’est pas encore sortie mais courage, celle-ci est annoncée pour printemps 2016 sous le titre : Madame la marquise : Forever.

Je l’attends avec impatience pour replonger dans l’histoire de ces personnages auxquels je me suis tant attachée !

J’ai été littéralement aspirée par l’histoire, envoûtée par ce livre.
C’est une grande première pour moi avec un roman chick-lit ce qui lui fait prendre la place de mon premier coup de coeur de 2016 ! 🙂

12f31-hearts

 

un petit mot pour la fin

« Car la vie est encore plus impaiente et têtue que moi, ce qui n’est pas peu dire. La vie continue, toujours, avec ou sans nous. La preuve, n’a-t-elle pas continué sans moi ? »
 » Ma chère, lorsqu’on se cogne la tête contre un pot, et que cela sonne creux, ce n’est pas forcément le pot qui est vide… »

Extrait d’une lettre de la marquise que j’ai adorée : (désolé, c’est long !)

 » Bien sûr, ton absence m’est douloureuse, même si la joie des instants passés ensemble perdure au-delà de leur immédiat et irradie tout au long des jours passés sans toi.

Cette lettre, je sais que vingt fois, j’aurais tenté de te la donner, et vingt fois, ma main aura tremblé, et mon coeur vaciller à l’idée de te perdre. Mon amour, j’ai si mal de t’écrire ces mots-là, ces mots terribles, alors que j’aurais voulu t’en donner tant d’autres. Des mots de tendresse infinie, des mots magiques qui t’auraient enchanté pour toujours, des mots d’amour à n’en jamais finir.

Cependant, je sais que je continuerai de te parler, au-delà de l’absence, et de t’écrire. Sur toi,pour toi, par toi.

Dans des mots que tu ne liras sans doute jamais, parce que nos chemins se seront séparés, et qu’à cette douleur, je sais que je ne suis pas étrangère.
Mais si le hasard venait à les mettre sous tes yeux, je suis certaine que tu les reconnaîtrais, que tu reconnaîtrais nos souvenirs et nos émotions, et peut-être certains de tes mots, car tu en sais de merveilleux, le sais-tu seulement, mon cher amour ? Toi qui as trouvé toutes les clefs, toi qui t’en es servi avec tant de douceur et de délicatesse que d’y repenser, les larmes me viennent aux yeux, toi à qui j’aurais offert le monde entier.

Pourquoi faut-il que tu me sois interdit ?
Je ne me plaindrai pas. Tu as raison, il faut faire attention quand on parle de souffrance. Je sais que nous ne choisissons pas nos tragédies, seulement nos façons d’y faire face.Je suis aveugle, sans toi. Je n’avais pas réalisé qu’en ouvrant cette porte, tu avais fait entrer tant de lumière que j’en suis restée éblouie. Et maintenant que j’ai renoncé à toi, je suis prisonnière. Maintenant, j’entre dans la nuit. Inconsolable, mais debout, certaine d’avoir pris la seule décision possible, tant il est vrai que certains combats sont perdus d’avance.

Ailleurs, et autrement, mon amour, peut-être pourrons-nous nous retrouver ? »

les +

  • Une Marquise qui ne perd rien de son panache tout en sachant être sérieuse lorsqu’il le faut.
  • Des personnages secondaires avec une histoire propre développée à côté
  • Pas de longueurs, on en redemande encore et encore !
  • Une écritude fluide et agréable à lire

les -

  • Un tome 3 à attendre !
N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

View all posts by

4 thoughts on “[Service Presse] Madame la Marquise : Le retour – Keira Quinsley

Laisser un commentaire