[Service Presse] L’effet Rosie : Le théorème de la cigogne de Graeme Simsion

l'effet rosie le théorème de la cigogne

Note : plume notationplume notationplume notationplume notation bisplume notation bis

Auteur : Graeme Simsion

Edition :  Editions du Nil

Date de sortie :  29 avril 2015

Prix : 21 € Voir sur Amazon

 

Résumé : Don et Rosie sont de retour. Ils n’habitent plus Melbourne mais New York, ils sont mariés depuis dix mois et dix jours et. ils sont « enceints ».

Après avoir mené à bien l’Opération Épouse, Don, scientifique hors norme – atteint du syndrome d’Asperger – se lance corps et âme dans ce nouveau défi : devenir père. Avec sa rigueur toute mathématique et sa logique imparable, il devient expert en obstétrique, même si cela ne semble pas correspondre à ce qu’attend Rosie de lui.

Heureusement – ou pas -, il bénéficie également des conseils de ses amis qui lui font part de leur propre expérience : Gene, qui est venu le rejoindre à New York car sa femme l’a mis à la porte et qui s’est installé chez eux, Dave, qui travaille dans la réfrigération, et George, ancienne rock-star. Cependant, plus il cherche à bien faire, plus il s’empêtre et plus son couple bat de l’aile. Mais Don ne serait pas Don s’il ne trouvait pas une solution.

transition

ce que j'en pense

Imaginez que vous êtes dans la tête d’une personne ayant un syndrome d’Asperger (trouble du spectre autistique avec difficulté dans les interactions sociales avec des comportements répétitifs et des intérêts restreints) et vous comprendrez rapidement que ce livre va vraiment vous faire rire !
Si vous ne visualisez pas encore assez bien, dites vous que vous allez enfin pénétrer dans les pensées de Sheldon Cooper, personnage de The Big Bang Theory, marié et enceint. Attirant, non ?

6a251153-38b0-4f7c-8fd5-cb3048ddce3d_tv-character-gifts-01-sheldon-cooper.jpg

Ce livre est bourré d’humour et de légèreté. Il détend vraiment !
Il s’agit d’un second tome mais il peut être lu indépendamment sans problème (ça a été mon cas et cela n’a en aucun cas entravé ma compréhension !)

J’ai beaucoup aimé les personnages principaux Don et Rosie. Don par les situations insolites dans lesquelles il se met et sa façon unique de penser, Rosie pour sa détresse, son authenticité et sa compréhension. Ils sont vraiment attachants !
J’ai aussi beaucoup apprécié les différents personnages secondaires qui sont plutôt bien développés avec chacun leur histoire propre et leurs interactions précises avec Don. Ils sont d’une grande aide et restent très solidaires.

L’intrigue est sympathique : nous suivons donc Don sur les voies de la paternité qui est loin d’être innée pour lui ! Son apprentissage est évidemment semé d’embûches et sa façon de l’appréhender relève du burlesque parfois.

La fin est sans surprise, le dénouement et les bêtises (ou  » Incidents  » ) de Don sont tout à fait loufoques. J’ai trouvé Rosie très courageuse, je ne pense pas qu’il soit simple de supporter ce genre de mari très longtemps sans devenir complètement folle ! Je pense que j’aurais déjà piqué une crise ou deux à son encontre !!

Ce chick lit est drôle, léger et sympathique. A lire dans les moments de stress pour vous relaxer !

un petit mot pour la fin

« Mon amour pour Rosie était si fort qu’il avait poussé mon cerveau à commettre une erreur grammaticale. »

vibrez

vibration litteraire

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

View all posts by

8 thoughts on “[Service Presse] L’effet Rosie : Le théorème de la cigogne de Graeme Simsion

  1. J’ai lu un roman avec le personnage principal qui avait le syndrome d’Asperger. Je n’ai pas tellement apprécier, en fait … Du coup, je dois dire que je n’ai pas trop envie de lire ce roman :-/
    Par contre, j’aime beaucoup la série The Big Bang Theory ^^

Laisser un commentaire