Virgin de Radhika Sanghani

Virgin de Radhika Sanghani

 

Note : 2.5/5 plume notationplume notationplume notation terplume notation bisplume notation bis

Virgin de Radhika Sanghani

Auteur : Radhika Sanghani

Edition :  JC Lattès Collection &moi

Date de sortie :  6 janvier 2016

Prix : 12.50 € Voir sur Amazon

Résumé de Virgin

À vingt et un ans, Ellie Kolstakis est toujours vierge. Elle se donne quatre mois, jusqu’à la fin de ses études, pour remédier à la situation. Avec l’aide de ses deux meilleures amies, Ellie ne lésine sur rien pour accomplir sa mission : apprivoiser son corps innocent et échapper à une mère grecque attachée à la tradition, jusqu’à enfin trouver le parfait candidat…

transition

ce que j'en pense

Virgin est un roman chick-lit frais et léger. Il se lit d’une traite et vous n’avez pas le temps de vous ennuyer.
La collection &moi m’a beaucoup habitué ces derniers temps à des romans plus tournés vers le new-adult que sur le chick-lit, ce qui n’est pas le cas ici. Si vous cherchez un énième roman new-adult de chez &moi, ça n’est pas vers celui-ci qu’il faut vous tourner.

Dans Virgin, Radhika Sanghani met en scène la jeune Ellie Kolstakis, étudiante en lettres de 21 ans qui a pour unique gros soucis à son sens, sa virginité. Elle en a terriblement honte et trouve que ça lui gâche la vie. De ce fait, elle cherche absolument à changer cette situation, quel qu’en soit le prix.

Notre héroïne enchaîne les situations cocasses et se met clairement dans des états quasiment pathologiques pour des situations quotidiennes. Elle est totalement obsédée par ce qu’elle considère comme une tare et ça alourdit énormément l’histoire.
Ellie est bien entourée par deux bonnes amies : Lara & Emma. Sexuellement actives, celles-ci représentent le rêve d’Ellie et sont souvent de bons conseils.

J’ai trouvé qu’Ellie avait une personnalité obsessionnelle trop lourde dans le roman : le champ de ses soucis s’étend à toutes les préoccupations purement féminines en plus de sa virginité et elle n’arrive pas à s’en décaler. A chaque minute, on parle poils pubiens, comment embrasser avec la langue et comment perdre sa virginité. Le sexe est décortiqué, analysé. Ellie est très « nature » et ses réflexions le sont aussi. C’est encore une enfant.
Ce livre peut convenir à beaucoup de jeunes filles se posant aussi beaucoup de question mais aussi pourra faire aussi sourire les plus averties. Cependant, il contient quelques scènes de sexe et clairement, il ne parle de toute façon que de ça, du comment, du pourquoi, du quand mais bizarrement jamais du « avec qui ». Et c’est d’ailleurs ce qui m’a dérangé dans ce livre. Ellie souhaite perdre sa virginité et n’importe lequel des garçons qu’elle peut rencontrer au départ fera l’affaire. Je l’ai trouvé très gamine, très naïve et immature. Je n’ai pas aimé que l’auteure nous ajoute une pseudo histoire d’amour là-dessus alors que clairement, Ellie ne semblait pas amoureuse le moins du monde. Elle souhaitait perdre sa virginité et que le compagnon s’appelle Pierre, Paul ou Jack n’aurait pas fait une grande différence.

Ellie reste cependant assez touchante dans sa naïveté et les situations plutôt rigolotes dans lesquelles elle se met. C’est drôle mais parfois quand même un peu exagéré. Personne ne se mettrait dans une telle situation.
L’humour est complètement déjanté, typiquement British par certains aspects.

Le second tome de Virgin s’intitule Bitch et est déjà disponible en librairie. Je le lirai peut-être, je n’en suis pas encore certaine. J’ai peur qu’Ellie ne devienne encore plus égoïste et idiote…

Bitch Radhika Sanghani

Ce roman est écrit d’une plume légère et fluide, sans longueur. C’est un livre évoquant le manque de confiance en soi, la valeur de l’amitié mais aussi le mal-être et le soucis de s’intégrer en société.

un petit mot pour la fin

« Je crois que tu devrais t’aimer un peu plus. Arrête de laisser les mecs décider de ta vie. Ne perds pas ton temps à essayer de découvrir ce qu’ils veulent. »

les +

  • Un humour déjanté
  • Des personnages secondaires attachants

les -

  • Une obsession qui alourdit l’histoire
  • Une héroïne égoïste, naïve et gamine
  • Aucune profondeur
N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

6 thoughts on “Virgin de Radhika Sanghani

Laisser un commentaire