Paranoïa – Melissa Bellevigne

paranoia

Mon avis sur Paranoïa, écrit par Melissa Bellevigne et publié par les éditions Hachette

Note : 1/5 plume notationplume notation bisplume notation bisplume notation bisplume notation bis


paranoïa

Auteur : Melissa Bellevigne

Edition : Hachette

Date de sortie :  30 mars 2016

Nombre de pages :  320

Prix : 17 € Voir sur Amazon

Résumé de Paranoïa

Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité semble s’éloigner.

transition

ce que j'en pense

Je tiens tout d’abord à remercier Netgalley et les éditions Hachette pour cette lecture. C’était un livre que je tenais vraiment à lire à la base donc j’ai été vraiment heureuse d’être sélectionnée !


Paranoïa nous entraîne d’abord dans la vie de Lisa, psychiatre de renommée, appelée en dernier recours pour une patiente compliquée : Judy. Cette jeune femme ne parle à personne et semble voir un homme que personne ne voit et on confie à Lisa sa prise en charge. Petit à petit, Judy va prendre confiance et s’ouvrir à Lisa en lui livrant son histoire, ou en tout cas son délire.


Les personnages sont intéressants mais j’ai trouvé qu’il y en avait très peu. On est immiscé au coeur d’un groupe restreint. Le récit est raconté avec un changement continuel des points de vue entre Lisa et Judy majoritairement. J’ai trouvé ça très bien fait. Cela permet à l’auteure de nous emmener là où elle le souhaite au moment où elle le souhaite. On ne vit pas le récit de Judy dans sa chambre de psychiatrie. On est en dehors, au moment où elle le vit et c’est beaucoup mieux !
Malheureusement, j’ai trouvé que les personnages n’étaient pas assez exploités : on reste vraiment en surface de leur personnalité. Leurs sentiments sont expliqués directement, superficiels et souvent trop exagérés donc peu crédibles à mon avis.
Une romance arrive en plein milieu du récit sans qu’elle n’ait vraiment été annoncée, sans qu’il y ait réellement de signes avant-coureurs et cela m’a déconcerté. J’ai eu l’impression que c’était posé là, au milieu, parce que l’auteure en avait besoin à ce moment-là et pas à un autre mais ce passage de l’objet détesté à l’objet adoré, l’amour de sa vie est vraiment trop brutal. Le lecteur en est décontenancé.


Côté intrigue, l’idée était vraiment bonne. L’histoire semblait mêler la psychiatrie et le paranormal dans un doute perpétuel… Cependant, j’ai trouvé l’intrigue trop peu développée. Il y a clairement de bons éléments mais, encore une fois pas assez travaillés à mon goût. On ne va pas en profondeur, on ne va pas jusqu’au bout des choses.

De plus, pour ceux qui ne le savent pas, je suis interne en psychiatrie. Et ma formation m’a totalement empêché d’apprécier ma lecture. Je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire à cause de l’aspect psy de celle-ci que j’ai trouvé très maladroit. On voit qu’il y a eu peu de recherches sur la question. On reste dans les idées populaires. Les termes psychiatriques ne sont pas utilisés correctement et pourtant, si leur définition avait été connue de l’auteure, leur usage aurait été clairement adapté dans ce récit où l’on oscille entre folie et paranormal. J’ai trouvé que ces termes étaient balancés de temps à autre pour rappeler qu’on parlait un peu de psychiatrie mais en n’en saisissant pas vraiment le sens. Le sujet principal n’est pas maîtrisé et je pense que s’il l’avait été, cela aurait pu magnifier le roman.
On nous fait miroiter une jeune fille en plein délire de persécution avec le mot « Paranoïa » et pourtant il n’en est rien. Oui, elle est persécutée dans son délire par plusieurs personnes (au nombre de 2…) mais un vrai paranoïaque est persécuté par toutes les personnes qui l’entourent et ne fait vraiment confiance à personne. Et encore, cela n’est qu’un exemple parmi d’autres.


L’histoire de Lisa, la psychiatre, est vraiment très intéressante. Cependant, elle est mise au second plan et là encore, j’ai eu l’impression qu’on n’allait pas jusqu’au bout des choses. Son récit n’est pas trop mal intégré à l’histoire en elle-même mais j’ai trouvé que ça se surajoutait comme quelque chose  » en plus  » et pas assez abouti.
Le déroulement et la fin restent très prévisibles. Il n’y a aucune surprise. J’ai trouvé que la fin arrivait trop tôt. Le roman se termine à un moment clé attendu depuis le début par Lisa et il manque, selon moi, la conclusion.
L’auteure laisse un peu de doute au lecteur, oscillant toujours entre le paranormal et la psychiatrie, mais Lisa explique en quoi ses troubles peuvent en effet être plutôt psychiatriques. D’ailleurs, j’ai trouvé la phrase sur la couverture en trop « L’autre est la seule à la croire » . Lisa ne croit pas Judy, à aucun moment. Elle fait seulement son travail de psychiatre qui est d’écouter les patients expliquer leur délire et en tirer des conclusions internes sur la façon de la prendre en charge. Elle ne croit pas en son délire, elle lui donne juste suffisamment confiance pour qu’elle se livre…


En conclusion, ce livre était plein de bonnes idées à l’état brut. Le résumé et la couverture m’avait clairement donné envie ! Malheureusement, je n’ai pas été séduite car l’histoire est, à mon sens, trop peu développée. Le sujet dominant, l’aspect psychiatrique n’a pas bénéficié d’assez de recherches pour tenir la route et en étant interne en psychiatrie, cela m’a empêché d’entrer vraiment dans l’histoire.
Cependant, je pense que si vous n’y connaissez strictement rien dans cette discipline, ce roman peut tout à fait vous plaire. Les personnages sont attachants, le changement perpétuel de point de vue est intéressant et la frontière entre le délire et le paranormal est assez mince pour en faire douter plus d’un ! N’hésitez donc pas à vous lancer et à vous faire votre propre idée ! 🙂

 

les +

  • Des personnages plutôt attachants, surtout la psychiatre !
  • Une histoire à la frontière entre le paranormal et la folie qui attire

    les -

    • Un sujet mal maîtrisé
    • Une histoire pas assez développée à mon goût
N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j’ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j’administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

23 thoughts on “Paranoïa – Melissa Bellevigne

  1. Bon j’ai voulu le lire grâce à la campagne masse campagne critique sur Babelio comme je n’ai pas été sélectionné je me suis dis que j’allais l’acheter. J’ai été attiré par le résumé plein de promesse et ta chronique a eu raison de mon envie. Je ne succomberai pas. merci tu m’as évité une belle déception!

  2. En voyant ce livre dans tes lectures en cours je me suis dit qu’il avait l’air pas mal et j’attendais ton avis avec impatience. Je me demandais d’ailleurs ce que tu allais en penser avec ton regard d’interne.
    J’espérais quelque chose de plus poussé avec un sujet un minimum maitrisé. Dommage, je tenterais un autre livre !

    1. Oui tu as raison autant se faire sa propre idée !! Après je pense que cela ne change pas l’histoire et les perso peu développés mais tu me diras ce que tu en penses comme ça ! 🙂

  3. Je n’avais pas spécialement envie de lire ce roman, du coup ta chronique me conforte dans cette idée ! Mais peut-être qu’un jour, j’aurai envie de le lire ! Merci pour ton avis constructif 😉

    1. J’ai essayé de faire en sorte qu’il soit le plus objectif possible car je pense que même si je n’ai pas vraiment apprécié il peut convenir au plus grand nombre ^^

  4. Je te remercie pour ton avis qui confirme mon envie de ne plus le lire. Avant sa sortie, il me tentait énormément et puis au fur et à mesure, j’ai vu les nombreux avis plutôt négatifs (pas forcément autant que le tien mais quand même) et j’avoue que je n’ai pas du tout envie de perdre mon temps avec un livre qui n’est pas à la hauteur (et j’avoue avoir du mal à comprendre – outre la popularité virtuelle de l’auteure – comment ce livre a pu être édité au vu du nombre de défauts cités dans de nombreuses chroniques).

    1. J’ai du mal à comprendre aussi
      J’imagine que l’étude marketing était positive. Ils ont dû se dire que ses fans au moins le liraient + que le thème psy/paranormal attirait… Et on se rend compte qu’un livre n’est pas bon une fois qu’on le lit … 🙁

      1. Oui, je pense aussi comme toi. Après, vu le nombre qu’ils ont offerts autour d’eux, avec tous les SP sur différents sites et les habitués qui n’ont pas vraiment donné de bons avis, je ne sais pas si le pari est gagné…

  5. J’ai lu quelques avis positifs qui me tentaient bien^^ Mais je ne sais pas si je lirai ce livre au final, surtout avec ta déception !

  6. Hey ! Me revoilà par ici (a)
    Ben dis donc, je ne m’attendais pas à une critique aussi négative 🙁 J’avais bien envie de lire ce livre parce qu’à la base j’aime beaucoup Melissa et son blog huhu (que je suis depuis bien avant la publication du bouquin). Je le lirais sans doute quand même, histoire d’avoir ma propre opinion ! Mais ton avis en tant que future psychiatre m’intriguait 😀

    1. Haha mon âme de psychiatre a pleuré à chaque page (j’exagère un peu mais presque)
      Après je pense que si je ne connaissais pas les mots qu’elle emploie et leur signification exacte, ça serait bien passé =p

Laisser un commentaire