Juliette à la Havane de Rose-Line Brasset

juliette à la havane

Mon avis sur Juliette à la Havane de Rose-Line Brasset paru aux éditions Kennes.


Juliette à la Havane

Auteur : Rose-Line Brasset

Edition française : Kennes

Date de sortie :  2 décembre 2015

Prix : 11.90 € voir sur Amazon

312 pages

Résumé de Juliette à la Havane

Pour fêter la fin de l’année scolaire, Juliette est invitée par sa mère à La Havane. Si l’adolescente manque le feu de la Saint-Jean-Baptiste auprès de ses BFFs, elle découvre en revanche les charmes de Cuba et de ses habitants. Celui du jeune Dimitri, en particulier, en compagnie duquel elle va vivre des aventures inattendues…
Grâce à son nouvel ami, Juliette prend également conscience de la disparité économique entre son pays et celui qu’elle visite. Pour notre jeune voyageuse, c’est l’occasion de s’ouvrir à la générosité et au partage. Une semaine inoubliable entre la pittoresque capitale et la plage de Varadero !

transition

j'en parle par ici

ce que j'en pense 2

Après avoir récemment lu Juliette à Paris, j’ai décidé de prolonger ma découverte du monde en compagnie de Juliette. Merci aux éditions Kennes qui ont rendu cette aventure possible ! J’avais beaucoup aimé Juliette à New-York car cela me permettait de découvrir une ville que je n’avais jamais vu et je fondais le même espoir dans ce tome-ci. Je n’ai pas été déçue !

L’intrigue

Cette fois-ci, la jeune Juliette et sa mère se rendent à Cuba, à la Havane. J’ai très peu de notions de cette belle île en dehors de son contexte historique et politique, du coup, j’étais vraiment très curieuse d’en découvrir un peu plus !

Ce tome-là est davantage basé sur la famille mais aussi, comme toujours, sur l’amitié. Nous découvrons en même temps que Juliette et sa mère la belle ville de La Havane, ses lieux importants et ses dangers.
Nous sommes en pleine adolescence chez Juliette et c’est un thème très bien abordé avec pas mal de doutes, de crises de nerfs, une mauvaise estime de soi, etc.
Juliette est attachante, simple, sociable et curieuse. Sa mère est toujours très cultivée, très renseignée sur la ville visitée en question.
J’ai beaucoup aimé le récapitulatif des lieux visités et le point historique qui se trouvent comme toujours à la fin du roman. C’est quelque chose qui peut-être lu à tout âge et apprend beaucoup sur le pays !

Conclusion

En conclusion, Juliette à la Havane est un bon roman jeunesse permettant d’aborder Cuba, son contexte historique et ses lieux importants à visiter avant un voyage ou pour vous évader de votre chambre.

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

Laisser un commentaire