Chaque soir à 11 heures de Malika Ferdjoukh

chaque soir à 11 heures

Mon avis sur le roman jeunesse Chaque soir à 11 heures de Malika Ferdjoukh paru aux éditions Flammarion Jeunesse.


chaque soir à 11 heures

Auteurs : Malika Ferdjoukh

Edition française : Flammarion Jeunesse

Date de sortie : 12 octobre 2016

Prix : 14 € voir sur Amazon

401 pages

Résumé de Chaque soir à 11 heures

La mère de Willa, 17 ans, s’occupe de l’organisation des élections de miss tandis que son père collectionne les maîtresses de 20 ans. A l’anniversaire de sa meilleure amie Fran, elle rencontre un jeune homme dont les parents sont morts dans de mystérieuses circonstances. Elle va bientôt découvrir une famille qui cache bien des secrets…

mes petits coups de coeur

Tout d’abord, je tiens à remercier mes nouveaux partenaires : la maison d’édition Flammarion pour ce partenariat. J’ai été plus qu’enchantée par cette lecture que je n’aurais peut-être pas pu découvrir sans eux !
J’ai décidé d’instaurer une nouvelle catégorie : vous connaissiez déjà mes coups de coeur et mes coups de foudre. Après avoir lu ce livre, j’ai décidé de créer « Mes petits coups de coeur ». Il s’agit de livres dont je ne suis pas forcément la cible mais qui m’ont transporté jusqu’à la dernière page. ce que j'en pense 2

L’histoire

Nous suivons donc la jeune Willa, 17 ans, dont la vie va être totalement chamboulée. Elle est bien insérée socialement, a des amis très populaires, un petit-ami que les autres filles lui jalousent… Et pourtant elle va être embarquée dans une histoire qui va tout remettre en question.
À la fête de sa meilleure amie Fran, Willa va rencontrer un étrange garçon aux bien sombres secrets : Edern. À partir de ce moment là, la jeune fille va aller de péripéties en péripéties et va même parfois devoir se mettre en danger pour percer les secrets qui entourent ce mystérieux personnage.

Mon avis

Je dois avouer que ce roman m’a totalement surprise. Je m’attendais à un simple triangle amoureux avec une petite histoire enfantine derrière et comme je me suis trompée ! Il n’y a vraiment rien de ce qui peut agacer dans ce « mini » triangle amoureux qui ne dure pas.
J’ai trouvé le dénouement très bien mené. Le suspense est constant et les révélations n’en finissent pas (jusqu’à la dernière page du roman !)
Les personnages sont plus qu’attachants. J’ai beaucoup aimé Willa et sa répartie mais aussi tous les autres. Edern est ténébreux à souhait, Iago est le jeune homme populaire qui a fait battre plus vite des milliers de cœurs adolescents… Bref, on connaît ces personnages assez bien pour en être très proches.
L’univers est à la fois sombre et insouciant, on balance entre scène de danger, de mystère, et scène habituelle, quotidienne à l’école. J’ai trouvé cela très bien fait.
J’ai adoré l’aspect un peu « enquête » de l’histoire et j’ai été totalement prise par celle-ci.

L’écriture

Je pense que le style d’écriture de l’auteure mérite un paragraphe dédié. J’ai adoré me plonger dans les lignes de Malika Ferdjoukh. Elle a le talent de rendre ses personnages encore plus attachants de par leurs répliques, leurs dialogues, leur façon de s’exprimer. J’ai adoré les réparties de Willa ou de sa mère qui m’ont beaucoup amusé tout comme j’ai beaucoup apprécié la petite soeur d’Edern qui invente des verbes avec des noms communs, la rendant si particulière, si attachante !
J’ai été totalement transportée dans cette histoire et il est certain que la plume de l’auteure tout comme le langage de ses personnages n’y sont pas pour rien !

Conclusion

Chaque soir à 11 heures est un roman que je recommande fortement à tout âge. J’ai été totalement transportée par la plume de l’auteure dans l’histoire de l’attachante Willa et j’ai beaucoup apprécié le dénouement de l’enquête et la fin de cette histoire.

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

7 thoughts on “Chaque soir à 11 heures de Malika Ferdjoukh

Laisser un commentaire