Ikigami de Motorô Mase

ikigami tome 1

Mon avis sur Ikigami de Motorô Mase chez Kazé Editions.


Auteure : Motorô Mase

Edition : Kazé Editions

Date de sortie : 29 janvier 2009

Prix : 9,99 € voir sur Amazon

208 pages

Résumé du manga Ikigami

Dans ce pays, une loi entend assurer la prospérité de la nation en rappelant à tous la valeur de la vie. Pour ce faire, un jeune sur mille entre 18 et 24 ans est arbitrairement condamné à mort par une micro-capsule injectée lors de son entrée à l’école. Lorsqu’on reçoit l’ikigami, c’est qu’il ne nous reste plus que 24 heures à vivre. Mais à quoi passer cette dernière journée, lorsqu’on n’a pas eu le temps de faire sa vie ?

transition

ce que j'en pense 2

Je présente ici le premier tome de la saga pour ne pas qu’il y ait de spoiler cependant j’ai lu les 4 premiers tomes de cette série de mangas.

L’histoire

Nous suivons Fujimoto dans ce récit qui est un fonctionnaire chargé de délivrer l’ikigami. Cette carte vous informe que vous allez bientôt mourir pour la société…

Mon avis

Ma sœur avait vu le film issu des mangas et m’en avait dit beaucoup de bien. J’avais donc décidé de tenter. J’ai trouvé le principe de cette nation qui souhaite redonner une valeur à la vie en tuant aléatoirement certains de ses membres assez intéressant.

Cependant, durant l’histoire, nous ne suivons pas que Fujimoto, le livreur d’ikigami.

En effet, nous suivons aussi les victimes de ce système, ceux qui vont forcément mourir à la fin. À chaque épisode (il y en a donc plusieurs dans un même manga bien sur), c’est une nouvelle personne de visée et qui court irrémédiablement vers sa fin.

Plusieurs thèmes sont abordés car des personnes très différentes sont touchées. On parle d’amitié, de rêves, d’amour, de famille etc. Et c’est surement parce que ces destins sont brisés que j’ai eu beaucoup de mal avec ces mangas. Ça n’est pas que je n’ai pas aimé, loin de là. Mais j’avais franchement envie de pleurer à chaque page. Parce que chaque personne meurt prématurément, en n’ayant strictement rien accompli de ses rêves ou presque, étant donné que la capsule qui les tue explose alors qu’ils sont jeunes adultes. C’est vraiment très intéressant de savoir comment ces personnes vont occuper leurs dernières 24h. Vont-elles réaliser le plus de rêves possibles ? Vont-elles tout faire pour se venger d’un préjudice et commettre l’irréparable ?
Leurs destins sont touchants et je suis surement trop sensible pour continuer à lire ces mangas.

Étant interne en psychiatrie, j’entends des histoires de vie compliquées ou tragiques à longueur de journée. Lorsque je rentre le soir, j’ai envie de me détendre, de lire autre chose, de penser à autre chose. Et c’est d’ailleurs surement pour cela que j’aime autant la dimension fantastique en général, ou la dystopie : parce que les gens s’en sortent ou que l’univers présenté est radicalement différent du notre. Ici, c’est presque trop réel et je trouve ça vraiment trop dur pour moi car je ne peux décemment pas m’effondrer en pleurs tous les soirs pour un manga ! Cela me désole car c’est vraiment bien fait et très intéressant sur le point psychologique.

Conclusion

En conclusion, j’ai beaucoup apprécié ce manga ainsi que les trois tomes suivants. Je ne pense cependant pas continuer à lire cette saga car sa portée émotionnelle est clairement trop forte pour moi. Chaque personne présentée va forcément mourir sans échappatoire possible et c’est plus que ce que mon petit cœur peut supporter à la fin d’un journée déjà remplie d’histoires de vie pas toujours faciles. Cependant, je le recommande si l’histoire vous attire et si vous n’avez pas peur de vider votre boîte de mouchoirs !

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

2 thoughts on “Ikigami de Motorô Mase

Laisser un commentaire