Cité 19, Tome 1 : Ville noire de Stéphane Michaka

cité 19 tome 1

Mon avis sur le roman Cité 19, Tome 1 : Ville noire de Stéphane Michaka paru chez Pocket Jeunesse.


Auteur : Stéphane Michaka

Edition : Pocket Jeunesse

Date de sortie : 29 janvier 2017

Prix : 16,90 € voir sur Amazon

368 pages

 

Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l’a précipité dans le vide ? Convoquée pour identifer le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu’il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d’un inquiétant personnage. Elle suit l’homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille… 150 ans plus tôt ! Pour Faustine, c’est le début d’une série d’aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l’Histoire.

transition

ce que j'en pense 2

 

 

<

p style= »text-align: left; »>
Une histoire étonnante sur fond de XIXè siècle…

L’histoire

Nous suivons la jeune Faustine à qui l’on demande d’aller identifier le corps de son père. Seulement voilà, même si elle dit le contraire aux autorités, elle est certaine, ou presque, que ce cadavre n’est pas celui de Louis Treussart, son père bien-aimé, et elle va tout faire pour le retrouver.
En suivant une piste solide, elle va se retrouver du jour au lendemain au beau milieu d’une rue, 150 ans auparavant…

Mon avis

vibrez transparent

Je dois avouer que je m’attendais à une toute autre histoire. J’ai trouvé que le dénouement était surprenant, remettant en question tout ce que je prenais pour acquis à la lecture du résumé. J’ai oscillé entre le fait d’être déçue par cette révélation ou de finalement trouver qu’elle apportait un plus…

Je me suis pas mal attachée à Faustine. Cependant, j’ai trouvé la plupart des personnages secondaires décevants. Ils sont peu développés et pas toujours adaptés. J’ai trouvé certains dialogues un peu trop clichés et pas très bien intégrés au reste du récit.

J’ai énormément aimé les descriptions de l’époque que cela soit de Paris lui-même, des vêtements ou des coutumes.
Ce petit côté historique est vraiment très intéressant. C’était d’ailleurs ce qui m’avait attiré en premier lieu.

J’ai finalement terminé cette histoire sur une note positive. On a les révélations attendues au compte goutte et l’ouverture sur le deuxième tome est bien faite. Je pense clairement que je le lirai.

Conclusion

En conclusion, Cité 19, Tome 1 : Ville Noire a été une agréable lecture. Faustine est une héroïne courageuse et bien développée, le dénouement est surprenant. Je lirai le tome 2 avec plaisir.

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j’ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j’administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

One thought on “Cité 19, Tome 1 : Ville noire de Stéphane Michaka

Laisser un commentaire