Les mystères de Larispem Tome 1 : Le sang jamais n’oublie de Lucie Pierrat-Pajot

Mon avis sur Les mystères de Larispem Tome 1 : Le sang n’oublie jamais de Lucie Pierrat-Pajot.

Note : 5/5  


Auteur : Lucie Pierrat-Pajot

Edition : Gallimard

Date de sortie : 8 avril 2016

Prix : 16,00 € voir sur Amazon

272 pages

 

Larispem, 1899. Dans cette Cité-État indépendante où les bouchers constituent la caste forte d’un régime populiste, trois destins se croisent… Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l’apprentie louchébem et Nathanaël, l’orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l’ombre d’une société secrète vient planer sur la ville. Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution ?

transition

ce que j'en pense 2

Un univers étonnant qui nous embarque dans une histoire hors du commun…

L’histoire

Nous suivons Carmine, Liberté et Nathanaël dans un monde bourré d’inventivité. Alors que Carmine la bouchère et Liberté l’ingénieure pillent les maisons abandonnées des nobles, Nathanaël est, lui, un orphelin rêvant de trouver un emploi pour quitter l’orphelinat.

Dans ce récit, nous les suivons alternativement ce qui nous permet de découvrir un à un les mystères de Larispem.

Mon avis

J’ai été totalement conquise par cette histoire dès le premier chapitre. J’ai beaucoup aimé le fait que les chapitres soient ornés d’illustrations. C’était une très surprise ! De plus, avant le début d’un chapitre, on trouve une citation d’un des dirigeants de l’univers. C’est très bien trouvé !

illustration les mystères de larispem

Les personnages sont surprenants et attachants. Ils évoluent dans un univers steampunk qui est en fait présenté comme une réalité alternative à la notre. C’est aussi un point que j’ai beaucoup aimé. Lucie Pierrat-Pajot nous montre ce qui aurait pu arriver si l’autre camp avait gagné une bataille réelle.

Il faut savoir que ce livre a gagné le prix du premier roman jeunesse chez Gallimard après La passe-miroir. Il allait donc de soit que je le lirai un jour ou l’autre ! Je suis d’ailleurs passée très près du coup de coeur !

L’univers est très intéressant, je l’ai vraiment beaucoup apprécié. Le langage particulier aux bouchers ajoute une touche notable au développement de cet univers. J’ai beaucoup aimé le côté fantastique de l’histoire.

Cette histoire est pleine de révélations. Il s’agit là d’un très bon tome d’introduction et j’ai vraiment vraiment hâte de savoir la suite ! Il me semble que le second tome est annoncé pour mai 2017… !

Conclusion

Je vous conseille vraiment ce premier tome qui est assez court (moins de 300 pages) mais qui amène déjà un univers fascinant, mettant en scène des personnages tous plus attachants les uns que les autres. Les mystères s’enchaînent, les quelques révélations disséminées nous donnent envie d’en savoir toujours plus… Bref, vivement la suite !

mayumi 2

un petit mot pour la fin 2

Le terroriste est un spécialiste de la mort. Tuer, il connaît ; il fait ça très bien. Certains sont même devenus de tels experts dans l’art de tuer qu’ils en profitent pour se supprimer eux-mêmes. Cela n’a rien de compliqué, rien d’héroïque. Songez à quel point il est plus facile de détruire que de construire, plus simple de se débarrasser d’autrui que d’apprendre à vivre avec.
Discours de Jacques Vilain, 1872.

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

6 thoughts on “Les mystères de Larispem Tome 1 : Le sang jamais n’oublie de Lucie Pierrat-Pajot

Laisser un commentaire