Impyrium Livre I d’Henry H. Neff

impyrium t1

Depuis trois mille ans, les Faeregine règnent sur Impyrium.
Pourtant, au fil des siècles, leur magie s’est affaiblie. Aujourd’hui, elle n’est presque plus qu’un souvenir. D’autres mages, plus puissants, convoitent le trône.
Hazel est le dernier espoir des Faeregine. Sa magie paraît sans limites. Mais est-ce une chance ou une malédiction, pour Hazel, pour sa famille, pour Impyrium ?

Auteurs : Henri H. Neff

Edition :  Hachette

Date de sortie :  25 janvier 2017

Prix : 16,90 € voir sur Amazon

352 pages

Je remercie les éditions Hachette pour l’envoi de cet ebook !

ce que j'en pense 2

Une histoire fantastique dans laquelle il est difficile de choisir son camp !

L’histoire

Henry H. Neff nous entraîne dans les années 3000 aux côtés d’Hazel, la jeune sœur albinos, princesse d’Impyrium, et Hobson, un humain dont la vie va totalement basculer du jour au lendemain.
L’univers est développé tout au long du livre mêlant fantasy et steampunk. Le récit se passe après le « cataclysme ». Il n’existe plus de technologies, une dynastie s’est largement imposée depuis longtemps et les humains sont considérés comme des moins que rien par les mages ou sorciers qui se cachaient auparavant. L’histoire du monde a été tronquée par les êtres doués de magie histoire que ceux-ci prennent le pouvoir. La dynastie Faeregine, dont Hazel descend, règne sur le monde depuis des centaines d’années mais cela fait bien longtemps qu’un être doué des plus grands sorts n’est pas apparu dans la famille… Jusqu’à notre chère albinos.
Hobson lui est un humain tout ce qu’il y a de plus normal. Issu d’un petit village, il va partir à l’aventure après avoir faire une drôle de rencontre…

Mon avis

L’immersion dans cet univers fascinant commence dès les premières pages. On rencontre bon nombre de créatures franchement rares. On ne tombe pas sur les créatures les plus clichés de la fantasy jeunesse et c’est ce que j’ai beaucoup aimé. L’aspect steampunk est aussi très sympathique dans ce récit.

Ce premier tome est un roman d’introduction dans la saga. Plein de descriptions, on pose les bases sans réellement répondre aux différentes questions exposée dès le début. J’ai tout de même été étonnée par le dénouement et j’ai été ravie de l’évolution de Hazel tout au long du livre. Au tout début, on est face à une jeune fille très timide et réservée, très à part. Celle-ci prend progressivement confiance en elle et commence à s’épanouir et à prendre conscience de qui elle est réellement.

Les personnages auraient, selon moi, pu être davantage développés. On ne s’attache que tardivement à certains d’entre eux. Cependant, j’ai beaucoup aimé les sœurs d’Hazel. Ce sont des triplées mais Hazel est la seule albinos et se sent pas mal à part. J’ai bien aimé les spécificités de chacune d’entre elles !

Conclusion

J’ai beaucoup aimé les différents aspects de l’histoire cependant l’auteur passe beaucoup de temps à développer l’univers et la situation politique et je dois avouer que je reste un peu sur ma faim devant ce tome d’introduction. J’ai cependant vraiment hâte de découvrir le tome suivant car il devrait être plein d’action et de révélations !

mayumi 3

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

One thought on “Impyrium Livre I d’Henry H. Neff

Laisser un commentaire