Le silence des sirènes de Sarah Ockler

le silence des sirènes

Elyse rêvait de devenir chanteuse, jusqu’à ce qu’un accident la rende muette…
Elyse, promise à une belle carrière de chanteuse, doit partir en tournée avec sa sœur jumelle. Mais elle devient muette suite à un accident en mer. Du jour au lendemain, Elyse perd ses repères, ses rêves, sa joie de vivre… Elle se réfugie alors chez sa tante, à Atargatis Cove, petite ville portuaire portant le nom d’une sirène légendaire. Là-bas, elle s’isole, passant ses journées à écrire des poèmes sur le flanc d’un bateau échoué. Heureusement, elle rencontre bientôt Christian, séduisant bad-boy, et son jeune frère, Sebastian, qui rêve d’être une sirène. Avec eux, elle va décider de sauver la ville, menacée par un projet touristique, et surtout… retrouver le goût de la vie.

Auteur : Sarah Ockler

Edition : Nathan

Date de sortie :  6 juillet 2017

Prix : 16.95 € voir sur Amazon

464 pages

 

ce que j'en pense 2

Un roman d’été profond et passionnant…

L’histoire

Nous suivons Elyse, une jeune femme muette depuis un accident en mer. Elle rêvait de faire carrière en tant que chanteuse avec sa sœur jumelle et son objectif de carrière est donc à jamais brisé… Elle décide de quitter Tobago, son île natale, pour se reconstruire doucement chez sa tante.

Mon avis

Sarah Ockler nous démontre avec force dans ce roman qu’être muet n’est pas perdre sa voix. Ainsi, arrêter de s’exprimer, c’est disparaître. Peu importe la façon de dire les choses, il faut garder sa voix, son avis, sa personnalité. Cela permet de garder les rênes de sa vie bien en main et de pouvoir décider de certaines choses, de ne pas simplement se laisser vivre.

J’ai trouvé les personnages de ce récit très touchants. Elyse m’a beaucoup plu. Elle décide de se battre, de se relever, de continuer. Même si tous ses rêves ont été brisés, elle fait tout pour continuer à vivre comme elle l’entend avec le soutien de sa famille, de ses nouveaux amis.
J’ai bien aimé la touche de fantastique contenue dans cette histoire même si elle ne reste qu’une simple touche. En effet, on ne suit pas réellement des sirènes mais plutôt une jeune femme au destin brisé à l’évolution fascinante.

Elyse réapprend à se connaître et reprend petit à petit sa place dans la société. Elle va reprendre confiance en elle et se battre non seulement pour ce qu’elle souhaite mais aussi pour défendre les personnes qu’elle aime.

J’ai beaucoup aimé ce livre, vous l’aurez compris. La portée psychologique est vraiment très intéressante, les personnages sont touchants, l’intrigue est source de surprises et de bonne humeur. Je pense que cette histoire m’a beaucoup apportée et m’a vraiment touchée. J’ai moi aussi eu envie de davantage m’affirmer, de relativiser, tout comme Elyse. Ce récit vous aide aussi à prendre confiance en vous et je pense qu’il serait donc utile pour un public jeune, comme moins jeune.

On va à la rencontre des sentiments profondément enfouis des personnages. On ne reste pas en surface comme dans beaucoup de romans pour la jeunesse. C’est surement ce qui m’a le plus plu dans ce récit.

Conclusion

Le silence des sirènes a été une très bonne lecture pour moi. J’ai adoré les personnages touchants et combatifs, l’histoire pleine de magie, de confiance en soi et je pense que ce livre m’a en réalité bien plus apporté que je ne l’avais imaginé au premier abord. Des thèmes importants sont abordés comme la confiance en soi, l’affirmation de ses convictions, de ses idées. Je le conseillerai donc à un très large public.

un petit mot pour la fin 2

Il faut être drôlement forte pour réussir, quand on a tout perdu, à affronter son reflet dans le miroir. […] Le cœur des femmes est infini. Il y a assez de place pour les deux – la douleur et le bonheur.

Le silence est un filet qui attrape les secrets et les fait remonter à la surface. Depuis que j’ai perdu la parole, j’avais appris à observer et à écouter les autres en profitant du fait qu’ils oubliaient mon existence. Comme jamais auparavant, j’avais constaté à quel point le corps pouvait contredire les mots, à quel point les yeux et les mains d’une personne révélaient des vérités que sa bouche tentait désespérément de nier.

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j’ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j’administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

6 thoughts on “Le silence des sirènes de Sarah Ockler

  1. Chaque fois que je vois passer ce livre, il me tente, les avis son mitigés, mais tu as piqué ma curiosité, maintenant j’ai vraiment envie de le découvrir.

  2. Il est dans ma pile à lire et j’avoue que ton avis me donne beaucoup envie de le commencer dès que j’aurais fini ma lecture en cours 🙂

Laisser un commentaire