Happiness Palace de Blandine P. Martin

happiness palace 1

Happiness Palace. Deux mots bien étranges, comme tombés du ciel. Amy, 26 ans, n’est plus que l’ombre d’elle même, victime d’un mari violent et spectatrice d’une vie déjà tracée. Alors qu’elle n’aspire plus qu’à quitter ce monde infâme, le destin semble lui tendre la main. Une seconde chance où l’entraide et la solidarité seraient maîtres mots. Un endroit pour les gens « comme elle », ceux dont la société se fiche, ceux qui n’ont plus rien, ni personne. Peut-elle encore faire confiance à qui que ce soit ? Partagée entre une peur viscérale de tomber et l’envie dévorante d’espérer, Amy devra trouver le chemin de la guérison. Le Happiness Palace lui ouvre ses portes.

Auteur : Blandine P. Martin

Edition :  Auto-édition

Date de sortie :  16 août 2017

Prix : 12,99 € voir sur Amazon

424 pages

 

Tout d’abord, je remercie l’auteure pour l’envoi de cet ebook !

ce que j'en pense 2

Comment réparer un destin brisé…

L’histoire

Dans ce récit, nous suivons Amy, 26 ans, qui se retrouve à l’hôpital une énième fois à cause des coups de son mari. Passée à un doigt de la mort, elle est désespérée lorsque Zach lui tend la main. Elle décide alors de saisir sa chance…

Mon avis

J’ai beaucoup aimé ce roman qui retrace bien l’évolution d’une femme opprimée et brisée. Amy a beaucoup de chance de rencontrer le beau Zach, infirmier à l’hôpital, car celui-ci dirige le Happiness Palace, un lieu de paix et de quiétude sans pareil où d’autres personnes vulnérables résident avant le grand saut vers la vie réelle.

Grâce à ce lieu et à ses nouveaux amis, Amy va réapprendre à se connaître, à s’apprécier, à vivre; enfin libérée du joug de son mari. La tâche n’est pas aisée mais ce lieu et ses résidents vont l’aider à évoluer, à reprendre confiance en elle jusqu’à ce qu’elle arrive à confronter son mari à ses crimes répétés…

Amy est un personnage fort totalement brisé au début de l’histoire. Ses rêves se sont évanouis depuis bien longtemps et sa dépendance à son mari était tellement forte qu’elle n’a ouvert les yeux qu’une fois passée très près de la mort… Zach arrive bien sur au bon endroit au bon moment et on va apercevoir en fond une romance qui va doucement se mettre en place. J’ai apprécié le fait que ça n’aille pas trop vite par rapport au chemin parcouru psychologiquement par Amy. Le personnage de Zach est assez cliché il faut l’avouer: un beau jeune homme au passé tumultueux et Don Juan par dessus le marché. Il s’avérera d’un soutien exceptionnel pour Amy qui n’a pas franchement pour optique de se trouver un nouveau petit-ami alors qu’elle vient juste de s’échapper des griffes de son mari…

Mais encore…

Ce roman aborde un sujet difficile : les femmes battues et la force qui leur est nécessaire pour échapper à cet enfer de tous les jours. L’auteure nous montre la belle reconstruction d’une femme, rendue possible par de belles amitiés et un lieu de paix.

Finalement, j’ai trouvé que les autres résidents étaient peut-être un peu trop voués à Amy alors qu’ils sont censés eux-aussi être vulnérables et en train de reconstruire leur vie. Bien sur, ils sont déjà au Happiness Palace depuis un moment et sont bien moins torturés qu’elle mais ils devraient rester encore un peu vulnérables

J’ai passé un très bon moment avec la plume de l’auteure qui se révèle simple et légère, sans fioritures mais terriblement efficace. La fin est plutôt prévisible cependant elle est porteuse d’un très beau message d’espoir.

Conclusion

Happiness Palace est un roman plein d’émotions, d’amitiés franches et sincères vous aidant à vous relever de l’impensable. J’ai bien aimé ce roman mettant en scène une femme fragile et vulnérable qui se découvre bien plus forte qu’elle ne pouvait l’imaginer. La romance est assez commune et attendue et la fin reste sans surprise mais le roman soulève un thème difficile et montre efficacement la reconstruction de cette femme brisée depuis des années. Il s’agit là d’un roman qui nous laisse avec une note d’espoir, aussi doux qu’un bonbon, à savourer sans modération.

bonne lecture notation

un petit mot pour la fin 2

Une seule rencontre peut tout changer. Ne cessez jamais d’espérer.

Parce qu’un jour ou l’autre, les miracles arrivent. Pas parce que c’est écrit, ou parce qu’on nous le raconte depuis toujours dans les contes de fées. Non. Mais simplement parce qu’un beau matin, alors que vous penserez toucher le fond, le destin vous sourira. Un étranger croisera votre route, avec la seule intention de vous aider, là où la majorité passera son chemin.

Ne cessez jamais d’espérer.

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

Laisser un commentaire