Don’t worry, be happy ! Tome 1 de Kaori Hoshiya

don't worry be happy fr

Depuis que son père les a quittées, laissant derrière lui de lourdes dettes, Anzu vit seule avec sa mère… dans la pauvreté. Aussi, son rêve est simple : réussir dans la vie, et si possible, en gagnant un bon salaire ! La première étape pour y parvenir, c’est bien évidemment de réussir sa scolarité, et quoi de mieux sur son C.V. que d’être présidente du bureau des élèves ? La jeune lycéenne se présente aux élections des délégués, mais va très vite déchanter : détrônée par le beau Seiji, elle ne devient que vice-présidente. Pire que tout, elle découvre que les autres membres du BDE ne sont là que pour des raisons complètement futiles. La popularité et l’apparence sont-elles les premiers critères pour briller en société ?! Blasée, Anzu réalise que le chemin vers le succès est encore long… Mais pas le temps de tergiverser : déjà, il faut préparer l’année scolaire pour le bien de ses camarades !


Auteur : Kaori Hoshiya

Edition : Akata

Date de sortie : 8 mars 2017

Prix : 6,95 € voir sur Amazon

190 pages

ce que j'en pense 2

Dans ce shojo, nous suivons l’ambitieuse Anzu qui vit seule avec sa mère. Elle n’a qu’un but dans la vie : réussir au mieux ses études pour gagner plus de dix millions de yen par an par la suite.

Alors qu’il s’agit de sa première année au lycée, elle se présente aux élections des délégués pour devenir présidente. Cependant, tout ne se passe pas comme elle l’aurait souhaité car c’est le beau Seiji qui est élu à cette place, la reléguant au poste de vice-présidente

Dans ce premier tome d’une série de quatre, on fait connaissance avec les personnages principaux c’est-à-dire globalement les 4 membres du BDE (Bureau Des Étudiants).

Anzu est aussi ambitieuse que Seiji est narcissique. Ici, ils s’apprivoisent et se testent, s’attirent et se repoussent.

Globalement, j’ai plutôt bien aimé même si j’ai été moins séduite que dans d’autres shojo. J’ai parfois eu du mal à voir où on allait vraiment. De plus, je ne suis pas très familière avec les personnalités des personnages. L’égocentrisme de Seiji m’agace un peu même si on sent qu’il y a bien plus que cela et Anzu ne m’a pas plus convaincu que ça…

Côté graphique, j’ai trouvé certaines planches vraiment jolies et d’autres un peu moins abouties.

Conclusion

Un premier tome de shojo qui a pour lieu de prédilection le lycée avec en ligne de mire le BDE. Les personnages sont assez atypiques par rapport à ce que j’ai l’habitude de lire. Anzu n’est pas une petite fille fragile, Seiji n’est pas parfait mais justement : ça change un peu. Les deux personnalités s’apprivoisent et j’ai vraiment envie de voir ce que donne la suite, d’autant plus que cette série ne contient que 4 tomes annoncés !

bonne lecture notation

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j’ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j’administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

2 thoughts on “Don’t worry, be happy ! Tome 1 de Kaori Hoshiya

Laisser un commentaire