Mariage contre nature de Yukiko Motoya

mariage contre nature

Depuis qu’elle a quitté son boulot pour se marier, San s’ennuie un peu à la maison. Surtout que son mari, à peine rentré le soir, joue les plantes vertes devant la télévision. Parfois San se demande si elle ne partagerait pas la vie d’un nouveau spécimen d’être humain. D’ailleurs, en regardant bien, il y a quelque chose qui cloche. Les traits du visage de son mari sont en train de se brouiller. Un processus étrange et déroutant est en route…

Auteur : Yukiko Motoya

Edition :  Philippe Picquier

Date de sortie :  7 septembre 2017

Prix : 13,00 € voir sur Amazon

128 pages

ce que j'en pense 2

Après une longue absence, Queenie est de retour pour une nouvelle critique! Je vais à nouveau vous parler de littérature japonaise. Cette fois, je vais vous présenter un roman qui parle de relations amoureuses et plus précisément, vous l’aurez compris avec le titre, de mariage.

L’histoire

On va donc suivre San, mariée depuis quatre ans, qui s’ennuie à la maison et n’a pas l’air vraiment épanouie dans sa vie. À ses côtés, on retrouve bien évidemment son mari, dont on ne connaîtra même pas le nom, ce qui est plutôt symbolique. Un autre personnage important est aussi présent, il s’agit de Kitae, une amie de San, une vieille dame habitant dans l’immeuble du couple. On rencontrera brièvement le mari de Kitae ainsi que le frère et la belle-soeur de San. Un parallèle sera plus ou moins fait entre la relation de ces deux derniers et celle de San et de son mari : pas suffisamment poussé à mon goût. Il y a donc relativement peu de personnages. Pourtant leurs personnalités restent très superficielles : c’est un peu dommage.

Ainsi, je ne me suis attachée à aucun personnage en particulier, pas même à San. Je ne l’ai effectivement pas trouvée intéressante. Celle-ci ne semble pas satisfaite de sa vie, mais ne sait pas vraiment ce qu’elle voudrait à la place, au final, elle est aussi « boring » pour être honnête. Par ailleurs, je n’adhère pas toujours à sa façon de penser, ne comprends pas souvent ses actions. Bref, elle et moi n’avons rien en commun, mais elle est loin d’être détestable pour autant.

Mais encore…

L’une des raisons pour lesquelles je n’avais pas aimé le roman au début, c’est que la relation de San et de son mari n’est pas celle qu’on s’imagine d’un couple marié. En y repensant plus tard, je me suis aperçue que c’était cela qui faisait le charme de ce roman. En fait, ils se parlent peu, il n’y a aucune douceur ou tendresse au sein du couple, et c’est pourquoi, a priori, j’avais été un peu refroidie. Mais finalement, c’est assez normal : on ne lit pas un conte de fées, mais un roman mettant en exergue la vraie relation de mariage, telle qu’elle est, sans artifice, et surtout, avec ses hauts et ses bas. Quel serait l’intérêt d’un roman sur un mariage parfait où tout se passe bien !?

En vérité, ce roman est vraiment basée sur la psychologie du personnage, à plusieurs reprises, on a l’idée que le mari de San, et San elle-même, perdent forme humaine, que leurs traits du visage se déforment, etc. Malheureusement, comme le roman est court, je l’ai lu en une journée, et n’ai pas fait de pauses me permettant d’y repenser entre deux. Je n’ai donc pas réellement pris le temps de réfléchir à ce que je lisais. C’est pourquoi je n’ai pas toujours saisi les subtilités de ces différents sous-entendus.

Et puis…

Il s’agit en effet d’un roman très travaillé, pour lequel l’auteure a beaucoup réfléchi. Mais j’aurais aimé savoir cela avant de le lire, je m’attendais vraiment à quelque chose de plus léger et je pense que c’est pour cela que j’ai été un peu déçue. Néanmoins, si l’on a à l’esprit que ce roman a une forte portée psychologique, je suppose qu’on l’appréciera davantage.

Ceci étant dit, je n’ai pas détesté ce livre, loin de là ! Je ne me suis absolument pas ennuyée en le lisant, malgré le fait qu’il n’y ait que peu d’événements, il est très bien écrit. Cependant, je dois avouer que je n’ai pas forcément apprécié la fin, je m’attendais à autre chose (en même temps, impossible de deviner cette fin..), a priori je n’ai pas compris la signification et la symbolique de ce qui se passait. Sans vous spoiler, c’est une fin WTF.

Conclusion

En somme, un roman intéressant, pour lequel il faut être prêt à réfléchir et garder l’esprit ouvert. Il ne plaira pas à tout le monde, c’est certain, mais je le recommande à ceux qui s’intéressent aux relations humaines et qui aiment les romans un peu psychologiques, bourrés de symboles et de sous-entendus.

bonne lecture notation

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

Laisser un commentaire