Effacée de Teri Terry

effacée

Dans un futur proche, les criminels de moins de 16 ans sont condamnés à avoir la mémoire effacée. Ils doivent repartir de zéro, avec interdiction d’éprouver des émotions négatives : un appareil greffé sur eux est là pour le contrôler. Kyla, 16 ans, a ainsi été  » reprogrammée  » et doit tout réapprendre, sous le contrôle sévère de ses parents adoptifs. Pourtant, malgré son effacement, elle fait d’étranges cauchemars et se découvre des qualités qu’elle n’est plus censée avoir. Comme si son passé s’obstinait à remonter à la surface… Et quand elle apprend qu’un avis de recherche la concernant a été lancé avant son effacement, elle s’interroge : a-t-elle vraiment été une criminelle ? A-t-elle vraiment mérité son sort ? Alors, lorsque des lycéens opposés à l’effacement commencent à disparaitre, Kyla réagit. Avec l’aide de Ben, effacé, lui aussi, elle décide de comprendre et part à la recherche de son histoire. Mais le chemin qui mène à la vérité s’avère plus difficile que prévu. Et Kyla n’est pas de plus en plus certaine d’assumer le passé qu’elle sent progressivement revenir à elle…

Auteur : Teri Terry
Edition : La Martinière Jeunesse

Date de sortie :  12 septembre 2013

Prix : 15 € voir sur Amazon

400 pages

J’ai lu ce roman en lecture commune avec Maud de la chaîne Des livres/Une fille

ce que j'en pense 2

Une dystopie sans surprise qui sera vite oubliée…

Kyla a été effacée, c’est-à-dire qu’elle n’a plus de souvenirs. Cette procédure est utilisée sur les criminels pour leur donner une deuxième chance en effaçant leur personnalité et leurs souvenirs. Elle est alors placée dans une nouvelle famille. Kyla est sans cesse surveillée, on veille à ce qu’elle ne fasse pas de vagues et cela est aidé grâce à un « nivo » qu’elle a au poignet qui mesure l’ampleur des sentiments ressentis et peut avoir des conséquences gravissimes. En effet, si son nivo baisse trop à cause d’une sensation intense négative comme la tristesse ou la colère, elle peut s’évanouir et à l’extrême, si elle devient vraiment instable donc agressive par exemple alors cela peut la tuer.

J’ai plutôt bien aimé Kyla qui ne se laisse pas forcément berner, joue un certain jeu tout du long, ose, et prend son courage à deux mains malgré sa situation plus que compliquée !

On retrouve plusieurs thèmes habituels dans cette dystopie comme le harcèlement, le complot, la surveillance, l’amitié, une légère romance qui se précipite un peu…

J’ai trouvé que tout était fait à moitié dans ce livre. En effet, on reste vraiment dans la superficialité et j’aurais vraiment apprécié que l’on aille jusqu’au bout des choses, plus en profondeur.

On garde bien sur un schéma très habituel dans les dystopies avec un premier tome d’introduction, qui pose des questions, donne quelques réponses, mais qui finit avec bien plus de questions qu’au début. J’ai ressenti vraiment très peu de suspense malgré les quelques révélations présentes.

Enfin, je dirai simplement que j’ai trouvé cette dystopie peu originale. Cependant, j’ai lu ce livre 4 ans après sa sortie et j’ai donc pu en découvrir d’autres entre temps qui étaient plus récentes. J’imagine donc que j’aurais surement bien plus apprécié ce roman au moment de sa sortie !

Conclusion

Je n’ai pas été convaincue par ce premier tome et je ne suis pas certaine de continuer la saga pour le moment. Je pense clairement avoir lu ce livre trop tard car j’ai peut-être déjà trop parcouru de livres de ce genre un peu plus récents et donc qui se sont démarqués de celui-ci… 

il manquait quelque chose notation

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j’ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j’administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

3 thoughts on “Effacée de Teri Terry

  1. Dommage que tu n’aies pas apprécié ce livre mais je comprends ton point de vue
    Je l’avais lu cet été, et je me souviens que j’avais passé un bon moment 🙂 Après, j’imagine qu’ils y a de biens meilleures dystopies et c’est vrai que cette histoire se démarque pas plus que ça contrairement à certains livres…

Laisser un commentaire