Viens, on s’aime de Morgane Moncomble

viens, on s'aime

L’amour fleurit parfois là où on ne l’attend pas.
Beaucoup s’accordent à dire que l’amitié fille-garçon n’existe pas. Et pour cause ! Lorsque Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle.
Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l’a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément – chose que Loan se surprend à détester.
Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie d’être son premier, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez… mais après tout, il ne s’agit que d’une fois. Rien qu’une.
Pas vrai ?

l'envers des contes tome 1

Auteurs : Morgane Moncomble

Edition française : Hugo Roman

Date de sortie :  14 septembre 2017

Prix : 17 € voir sur Amazon

480 pages

ce que j'en pense 2

Une belle romance basée sur une amitié sincère…

L’histoire

Tout commence un soir de réveillon alors que Violette et Loan se retrouvent coincés dans l’ascenseur de leur immeuble. On pourrait alors penser à une romance plutôt classique sauf que voilà, Loan est en couple et Violette n’est pas la jeune fille parfaite. Maladroite et pipelette, elle arrivera cependant à se faire petit à petit une place dans le cœur du beau pompier, même si elle ne devient alors que sa meilleure amie. Comme on le sait bien, entre l’amitié et l’amour, il n’y a parfois qu’un pas…

Mon avis

J’étais vraiment très attirée par cette romance dont j’avais entendu des échos plus qu’élogieux. Je dois dire que j’en attendais beaucoup et je n’ai pas pu m’empêcher d’être un tout petit peu déçue…

C’est une excellente romance. Les personnages sont attachants, singuliers, réalistes. Violette-qui-sent-la-violette est légèrement clichée car belle à souhait et attirant pas mal de monde à l’apprécier sans forcément faire de grands efforts, tout comme Loan qui est l’archétype même du meilleur ami et petit-ami parfait. Cependant, on s’attache vraiment à ces deux personnages et à leurs amis très particuliers qui m’ont souvent bien fait rire !

On part sur une belle histoire d’amitié qui évolue lorsque Violette demande à Loan de devenir son premier amant. Vous vous doutez que suite à cette demande, leur relation va changer, mais cela ne va pas être trop rapide ni trop facile. Cette romance est semée d’embûches !

Si j’ai été un tout petit peu déçue, c’est surtout parce que ce thème de l’amitié forte qui devient ambiguë et compliquée, je l’ai retrouvé il y a peu dans le livre One : Même pas peur de Jacinthe Nitouche que j’avais énormément aimé. Du coup, je n’ai pas réussi à bien entrer dans l’histoire, faisant sans cesse des parallèles entre les deux histoires. De ce fait, ce roman reste une très belle romance, mais dans laquelle je me suis finalement peu investie lors de ma lecture.

Ce que j’ai beaucoup apprécié, ce sont les obstacles, les surprises, les retournements de situation qui ornent la fin du roman. Je ne m’attendais pas à tout et j’ai apprécié découvrir ce dénouement ! La fin est bien sur prévisible, on reste dans une romance, mais pas la façon d’y arriver !

Conclusion

Viens, on s’aime est une très belle romance alliant personnages emblématiques et attachants à une très belle intrigue ponctuée de surprises. Le seul point qui m’a un peu déplu, c’est malheureusement le fait que cette romance m’ait tant fait penser à un autre livre auquel je l’ai beaucoup comparé. Si je l’avais lu avant l’autre, nul doute que cela aurait été un coup de cœur ! De ce fait, je ne peux que vous conseiller chaleureusement cette romance !

très bonne lecture notation

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j’ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j’administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

Laisser un commentaire