Le jardin de l’oubli de Clarisse Sabard

le jardin de l'oubli

1910. La jeune Agathe, repasseuse, fait la connaissance de la belle Otero, célèbre danseuse, dans la villa dans laquelle elle est employée. Une rencontre qui va bouleverser sa vie, deux destins liés à jamais par le poids d’un secret.
Un siècle plus tard, Faustine, journaliste qui se remet tout juste d’une dépression, se rend dans l’arrière-pays-niçois afin d’écrire un article sur la Belle-Epoque. Sa grand-tante va lui révéler l’histoire d’Agathe, leur aïeule hors du commun. En plongeant dans les secrets de sa famille, la jeune femme va remettre en question son avenir. Et la présence du
ténébreux mais très secret Sébastien y est également pour quelque chose…

Auteur : Clarisse Sabard

Edition :  Charleston

Date de sortie :  6 février 2018

Prix :  € voir sur Amazon

pages

lectrice charlestonce que j'en pense 2

Une histoire de famille remplie de secrets…

L’histoire

Dans ce roman, nous suivons Faustine qui est journaliste et qui va chez sa tante Caroline pour écrire un article sur la belle Époque. Elle a déjà une histoire de vie compliquée et sort tout juste d’une dépression lorsqu’elle découvre que son histoire familiale est loin d’être aussi limpide qu’on tente de lui faire croire !
À ses côtés, nous allons suivre la belle Agathe dans les années 1910 qui, pleine d’ambition, rencontre la belle Otero. De cette rencontre va découler tous les événements heureux et traumatisants de la vie d’Agathe…

Mon avis

J’étais vraiment très impatiente et enthousiaste à l’idée de découvrir le petit dernier de Clarisse Sabard, l’auteure que j’avais déjà adoré dans Les lettres de Rose

Et comme j’ai adoré découvrir cette nouvelle histoire !

Côté personnages, j’ai vraiment adoré découvrir Agathe évoluant dans la Belle Époque. C’est un personnage charismatique. Elle est ambitieuse et prête à tout pour mener la vie dont elle a toujours rêvé. J’ai aussi beaucoup aimé Caroline, la tante de Faustine, qui est comme dans une position de doyenne de la famille, hantée par les secrets qu’elle n’a jamais découvert et ceux dont elle n’a jamais parlé.
Par contre, je dois avouer ne pas avoir été très emballée par le personnage de Faustine. J’ai trouvé qu’elle avait une personnalité et une façon de faire très particulières dans son histoire. On retrouve une femme brisée par la vie, bien plus qu’on ne pourrait le penser au départ, mais qui ne manque pas de mordant. Je suis assez mitigée la concernant. J’aime la femme forte, mais j’ai du mal avec son petit côté cachottier et instable dans sa relation aux autres.

Côté intrigue, j’ai retrouvé avec plaisir une histoire comme je les aime tant. Ce roman est finalement assez différent des deux précédents car, cette fois-ci, nous ne suivons pas une jeune femme qui part à la recherche de ses origines. En effet, Faustine chez sa tante, dans l’arrière-pays niçois, pour écrire un billet, étant journaliste. Et c’est finalement bien malgré elle qu’elle va se retrouvée confrontée aux nombreux secrets de famille. J’ai aimé cette façon de faire car j’avais peur que l’on tombe dans un schéma trop répétitif.

Ensuite…

De plus, j’ai adoré le fait que cette histoire soit racontée sur deux époques différentes, comme dans Les lettres de Rose. C’est un point qu’on ne retrouve pas dans La plage de la mariée d’ailleurs. J’ai apprécié découvrir la belle Époque et rencontrer finalement moi aussi la belle Otero, dont je n’avais jamais entendu parler avant !

Clarisse Sabard signe avec Le jardin de l’oubli un troisième roman addictif et plein de caractère où les femmes fortes sont légion. On part à nouveau dans les secrets d’une famille très particulière, avec en toile de fond le magnifique arrière-pays niçois. J’ai dévoré ce roman comme cela m’arrive peu.

Le jardin de l’oubli, c’est finalement l’histoire de deux femmes fortes, Agathe, Faustine, reliées par le sang, brisées par la vie. En en apprenant davantage sur Agathe, Faustine va finalement se trouver et prendre confiance en elle. Elle pourra alors accomplir ce que son aïeule s’était refusée. L’intrigue est rythmée, les secrets sont nombreux et révélés au compte goutte. On ne s’ennuie pas !

Conclusion

Le jardin de l’oubli est une nouvelle petite pépite signée Clarisse Sabard. L’histoire, les personnages, le récit sur deux époques et le rythme de l’intrigue ont contribué au fait que je n’ai pas pu le lâcher avant la dernière page. En refermant Les lettres de Rose, je savais qu’il fallait que je suive cette auteure de près. En refermant son troisième roman, je sais que je ne louperai aucune de ses prochaines parutions.

coup de coeur notation

L intrigue
Les personnages
La plume
L originalité
Moyenne
 

Vous aussi, votez pour ce titre :

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

 

N'hésitez pas à partager cet article !Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

2 thoughts on “Le jardin de l’oubli de Clarisse Sabard

Laisser un commentaire