[Actu Série] Carnival Row

carnival row 2

Dans un monde fantastique à l’époque victorienne, où les créatures mythologiques doivent cohabiter avec les humains, le détective Rycroft Philostrate et une fée réfugiée du nom de Vignette Stonemoss vivent une dangereuse relation au cœur d’une société de plus en plus intolérante.

carnival row 1

Quel plaisir de retrouver Orlando Bloom dans une nouvelle série fantastique !

Basée sur 8 épisodes d’environ 1h disponibles sur Amazon Prime Video, cette première saison de Carnival Row m’a beaucoup plu malgré quelques défauts…

Dans cette histoire, nous suivons Vignette (interprétée par Cara Delevingne), une Fae qui quitte son pays d’origine en guerre pour aller se réfugier en Burgue. Il s’agit là d’un univers qui mériterait d’être davantage développé et exploré et ce sera apparemment bien plus le cas dans la saison 2. Nous allons aussi découvrir Philo (Orlando Bloom) qui travaille dorénavant dans la police en Burgue, mais qui était auparavant soldat sur les terres Fae. Dans ces histoires qui s’entrecroisent, nous allons enfin être confrontés à une série de meurtres sanguinolents à résoudre dans la capitale.

Dans cette série, on se retrouve dans un univers saisissant, alliant découverte de l’électricité et autre à un univers riche en créatures fantastiques comme les Fae, les pucks (ou faunes) et peut-être encore d’autres bien sur. L’ésotérisme a aussi une petite part dans cet univers.

Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est l’accent mis sur la discrimination, sur le racisme entre les espèces. D’ailleurs, il semble évident que lorsqu’une partie de la population a des ailes ou des cornes, on ne se focalise plus sur une simple couleur de peau. Dans chaque groupe, il faut toujours un bouc émissaire, et lorsqu’il disparaît, on en trouve un autre. Ici, il s’agit simplement des êtres différents de nous, par leurs attributs, par leur culture, par leur religion que l’on apprend à connaître. J’ai aimé le fait que le racisme se concentre uniquement sur ces attributs physiologiques et qu’on ne fasse plus attention à une simple couleur de peau. Cela montre toute la bêtise de l’Homme qui, n’ayant pas de cornes ou d’ailes sur lesquelles se focaliser, s’est concentré sur un aspect bien plus ténu.

Étrangement, mon personnage préféré dans la série n’a pas forcément été celui incarné par le bel Orlando. Celui-ci va mener plusieurs enquêtes dans la ville et on va découvrir petit à petit son passé et ses origines, mais c’était parfois un poil longuet.

Mon personnage favori a des cornes et il s’agit de Mr Agreus qui bouleverse les mœurs et les codes. En effet, il s’agit d’un faune devenu riche et s’installant dans un quartier de gentilshommes, ce qui ne va pas plaire à tout le monde. Il va rencontrer ses voisins dont un frère et une sœur au bord de la faillite. Ces derniers vont alors solliciter son aide pour remettre leur famille à flot, et il va ainsi tenter de s’insérer dans un cercle social très sélect avec l’aide d’Imogen, la voisine précédemment citée.

Avec ces deux personnages, j’y ai vu un air de La Belle et la Bête indéniable devant ce faune et cette jolie jeune femme. J’ai adoré leur duo à la fois explosif et séduisant et j’en suis ressortie assez troublée !

Enfin, je n’ai pas du tout été séduite par Vignette qui ne sait décidément vraiment pas ce qu’elle veut. Elle passe globalement son temps à pleurer sur son sort, faire des reproches à Philo (Orlando Bloom), ou encore foncer tête baissée dans les pires plans qui soient et j’avoue avoir totalement décroché sur un pan de son histoire, ne réactivant mon attention que lors des enquêtes et des apparitions de mon duo favori.

Le rythme de cette série est inégal et n’a pas du garder mon attention tout du long. Pourtant, nous sommes face à un univers qui me plaît, des meurtres terriblement sanguinolents et quelques complots politiques. Cependant, j’ai tout de même trouvé que certains passages manquaient de peps.

Conclusion

Carnival Row nous offre ici une premier saison à l’univers saisissant ouvert à de multiples possibilités et quelques personnages percutants. Malgré quelques longueurs, certains passages ont réussi à sortir leur épingle du jeu grâce à des messages forts concernant la discrimination, les complots politiques, le tout englobé dans une histoire mêlant meurtres sanguinolents et un brin de romance. J’ai plutôt hâte de découvrir les nouveaux horizons promis dans la saison 2 !

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

6 thoughts on “[Actu Série] Carnival Row

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *