[Actu Série] The Untamed

Le monde est dirigé par le puissant clan Wen, qui domine les plus petits clans, LanJiangNie et JinWei Wu Xian, insouciant, se lie rapidement d’amitié avec Lan Wang Ji. Au cours de leurs aventures, ils découvrent que le chef du clan Wen est le responsable d’une série de complots qui causent des ravages sur les terres. Les tentatives de Wei Wu Xian pour protéger les membres innocents du clan Wen de la persécution le mènent au désastre.

Wei Wu Xian réapparaît seize ans plus tard et collabore avec son ami, Lan Wang Ji, afin de résoudre une série de mystères, en vue de trouver et de vaincre le véritable coupable.

J’étais totalement passée à côté de la parution de ce drama chinois, me concentrant d’habitude bien plus sur les dramas coréens qu’autre chose. Finalement, je me suis laissée tentée, attirée par le côté historique taoïste et une relation particulière entre deux personnages masculins. Je pensais peut-être arrêter au bout de quelques épisodes… et c’est bien après avoir dévoré les 50 épisodes d’une quarantaine de minutes que je reviens finalement vous en parler !

Cette histoire, c’est avant tout la rencontre de deux protagonistes radicalement opposés : Lan Zhan et Wei Wuxian. Issus de deux clans différents, ces deux spirituels vont se rencontrer lors d’une formation chez le clan Lan. Lan Zhan est aussi froid que Wei Wuxian est espiègle et c’est ce qui match aussi bien. Tout au long du drama, vous ne pouvez qu’apprécier ces deux personnalités différentes qui s’apprivoisent. J’ai adoré Wei Wuxian et sa malice, ses tours, son apparente arrogance, mais aussi et surtout son amour et son sens du sacrifice.

J’ai aussi appris à fondre pour Lan Zhan. Au début, il choque par la pauvreté de ses expressions faciales. Presque figé, amimique, Lan Zhan ne peut cependant pas vous laisser de glace. Au contact de Wei Wuxian, il va peu à peu animer son visage, relevant doucement un coin de bouche.

C’est d’abord extrêmement ténu, mais de plus en plus fort. Lan Zhan a une évolution qui m’a beaucoup plu. En effet, au fil des épisodes, on le voit évoluer, prendre position et sortir de ce côté seigneur soumis et droit qui respecte les règles sans conditions.

La différence entre les deux est évidemment saisissante. Lan Zhan est insensible, froid, dur, là où Wei Wuxian est extrêmement animé, espiègle, expressif. Ce duo est explosif et on ne peut que profondément s’attacher à cette relation. C’est extrêmement intuitif et interprétatif, on se retrouve devant une bromance sans gestes d’affection particuliers en dehors de regards, de sourires, d’échanges, d’indices. Évidemment, la censure chinoise n’aurait pas permis davantage d’échanges homosexuels dans cette série. Mais je trouve que ça a tout de même été bien suggéré et qu’on s’en rend vite compte. (comme par exemple le fait de pouvoir toucher le bandeau que seul un proche ou une personne « particulière » peut toucher… !)

C’est plutôt évident, non ?

J’ai en tout cas été bluffée par le jeu d’acteur. Habituellement je n’apprécie pas vraiment les dramas chinois, agacée par les effets spéciaux pas dingues, le côté je-ressuscite-5-fois et autres… Mais là, c’était plus ténu et surtout totalement éclipsé par cette relation et les rebondissements. Je n’ai pas apprécié les effets spéciaux qui manquaient clairement de budget, mais j’ai apprécié les personnalités réalistes. Ils ont peur, sont tristes, sont en colère, sont espiègles, joyeux… en bref, le travail sur les personnages m’a totalement embarqué. (et encore, je n’ai parlé que des deux protagonistes pour le moment… !)

Je suis habituée aux coiffures impeccables dans ce genre de dramas… et pourtant dans celui-ci, on les voit souvent bouger une mèche, se prendre les cheveux dans les yeux etc… c’est rafraîchissant car tellement plus naturel qu’une coiffure figée ! C’est en tout cas flagrant dans les combats.

Cependant, on évolue sur deux temporalités… donc on se retrouve face à une multitude de familles, une multitude de personnages et même plusieurs méchants particulièrement charismatiques !

Chaque personnage est bien développé et évolue selon son histoire et ses sentiments propres. Ils ne gravitent pas forcément autour des deux protagonistes uniquement pour servir leur histoire et c’est vraiment ce qui m’a plu : chacun a droit à sa propre existence !

J’ai adoré certains personnages plus que d’autres. Mon cœur a totalement fondu pour Wen Ning qui a une place prépondérante et forte dans l’histoire, mais aussi pour la grande soeur de Wei Wuxian, tellement maternelle et adorable ! Wen Ning représente le mot loyauté à lui seul et accourt dès que Wei Wuxian peut être en danger ou simplement avoir besoin de lui et m’a beaucoup touché et fait rire !

La relation entre Wei Wuxian et sa soeur Yang Li m’a aussi beaucoup plus. On a une vraie notion de famille choisie, famille de coeur, car Wei Wuxian est en réalité orphelin recueilli par le clan Jiang. La relation avec son « frère » Jiang Cheng et sa « soeur » est aussi très développée et m’a particulièrement touchée.


Côté intrigue, on se retrouve face à des méchants tantôt très clichés, qui semblent avoir oublié l’usage même d’une brosse et lancent des rires démoniaques dans une structure volcanique…

Et d’autres dont les expressions m’ont impressionnée…

Même s’il existe peu de personnages féminins dans ce drama, elles sont toutes vraiment charismatiques et comptent particulièrement dans l’histoire. Chacune possède un caractère bien particulier et ne peut être confondue avec une autre.

Ce qui m’a le plus plu dans cette histoire, c’est que finalement chacun apparaît avec des nuances. Personne n’est fondamentalement blanc ou noir, gentil ou totalement méchant.

Attention, de nombreuses scènes peuvent choquer ! En effet, ce drama contient de nombreuses scènes de combats, des mutilations, mais aussi des notions de viol, d’inceste… Bref, ça n’est pas de tout repos et assurez-vous d’être émotionnellement prêts !

Enfin, la bande originale est vraiment à la hauteur et j’apprécie toujours l’écouter. Elle me plaît énormément et il faut savoir que beaucoup d’acteurs y ont participé en chantant sur différents morceaux !

Un dernier argument ? Il y a des lapins !

Conclusion

Franchement, je ne pensais pas autant aimer ce drama. Je m’étais même dit que si je n’accrochais pas je l’arrêterais au bout de quelques épisodes… et finalement je n’ai pas plus en décrocher. Les personnages sont charismatiques, travaillés et donc attachants. L’histoire mêle magie, culture démoniaque, mais aussi des sujets bien plus sérieux. En effet, on va aussi parler viol, inceste, et y associer beaucoup de scènes violentes de combat, de mutilations, etc. Il ne s’agit pas d’un drama mignon à regarder peu importe l’âge. C’est simplement que l’histoire remplis de scènes violentes, de morts et même de morts-vivants, est soutenue par des personnages touchants et charismatiques.

Vous l’aurez compris, je vous recommande chaudement ce drama qui ne vous laissera assurément pas indifférent.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

%d blogueurs aiment cette page :