Ashwood de C.J. Malarsky

ashwood

Ashwood… ses sombres couloirs… son ambiance malsaine… ses bruits étranges…
Willow, 16 ans, part faire de l’urbex dans le vieil asile abandonné. De retour chez elle, l’adolescente se retrouve hantée par des rêves qui la ramènent tout droit entre les murs d’Ashwood. Des cauchemars dans lesquels elle est poursuivie par des créatures horribles qui se repaissent de la peur des mortels.
Et quand ces visions commencent à envahir ses jours, la frontière entre le rêve et la réalité devient plus floue, menaçant de voler en éclats. Willow sait alors qu’elle va devoir se battre pour se libérer de ce songe terrifiant et sauver son âme.

Auteur : C.J.Malarsky

Edition :  Editions du chat noir

Date de sortie :  10 octobre 2018

Prix : 17,90 € voir sur Amazon

258 pages

 

ce que j'en pense 2

Des idées prometteuses…

L’histoire

Dans ce roman, nous suivons Willow alors qu’elle fait de l’urbex dans un asile abandonné. Depuis les troublants événements survenus lors de cette journée, elle se retrouve coincée dans un univers des plus angoissants, entre rêve et réalité

Mon avis

J’ai vraiment adoré le début de ce roman. Ça démarre sur les chapeaux de roues et j’ai clairement frissonné durant les premiers chapitres. J’étais totalement happée par l’histoire et je n’avais qu’une hâte : découvrir le fin mot de cette situation des plus inquiétantes !

En effet, les premiers chapitres sont saisissants et effrayants à souhait et ils m’ont vraiment bien immergée dans l’histoire. Cependant, j’ai trouvé que par la suite le dénouement s’essouffle et s’enfonce dans quelque chose de très peu crédible. J’aurais vraiment préféré que le roman prenne une toute autre direction. J’ai appréciée être un peu perdue entre les rêves et la réalité. Willow ne sait pas à quoi s’en tenir, et nous non plus ! C’est plutôt bien fait. Sauf que je n’ai pas vraiment aimé la fin.

D’un point de vue purement psychiatrique, j’ai clairement vu une jeune femme décompenser sur une visite des plus traumatisantes et nous faire une belle bouffée délirante aiguë… c’est dommage que l’auteure n’ait pas davantage joué sur ça. J’ai trouvé que ses proches n’étaient pas assez sceptiques… Elle raconte des événements des plus étranges et tout le monde acquiesce sans trop discuter… On croirait assister à un délire partagé !

Enfin, je n’ai pas vraiment aimé la plume de l’auteure, cependant je ne sais pas si c’est vraiment du à la plume en elle-même ou à la traduction, l’auteure n’étant pas française. C’est à la fois trop simple et trop compliqué. En effet, on utilise des tournures de phrases et des mots très simples tout en gardant des conjugaisons qui alourdissent chaque phrase…

Conclusion

Ashwood a été pour moi une lecture des plus addictives au départ, mais c’est un peu retombé comme un soufflet à cause d’un dénouement assez peu crédible. J’ai cependant adoré me balader entre rêve et réalité et je pense que ces très bonnes idées auraient pu être un peu plus poussées… J’ai globalement passé un bon moment, même si j’ai été un peu déçue par les réactions des autres personnages et par la fin.

bonne lecture notation

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*