Boxap 13-07 d’Amalia Anastasio

boxap 13-07

Dans un futur lointain. La Terre n’est plus qu’une gigantesque ville, constituée d’impressionnants immeubles de béton de plusieurs kilomètres sans fenêtres. Aïleen est une jeune femme ambitieuse qui gravit avec facilité les échelons de cette société. Elle a tout pour être heureuse, et pourtant, elle se sent en permanence frustrée. Lorsqu’elle prend ses fonctions dans un nouveau poste à responsabilité, elle découvre avec effroi que sa réalité n’est faite que d’univers virtuels qui cachent un monde extérieur sombre et impitoyable…

Auteur: Amalia Anastasio

Edition : Scrineo

Date de sortie : 5 septembre 2019

Prix : 16.90 € voir sur Amazon

368 pages

 

J’ai eu la chance de lire ce roman en lecture commune avec Maud et Marilyn !

ce que j'en pense 2

Un univers que j’aimerais ne jamais connaître…

L’histoire

Nous découvrons dans ce roman un univers à l’écosystème dévasté et aux dérives extrêmes de la technologie, le tout articulé par la cupidité de certains minoritaires.

Mon avis

Aïleen est enfermée depuis toujours dans son appartement appelé « boxap ». À travers elle, on découvre la vie menée avec les nouvelles technologies, alors qu’elle est emmurée et ne peut expérimenter des relations sociales qu’uniquement digitales.

Je pensais qu’on allait aller bien plus loin dans l’histoire. Dans ce récit, on se cantonne à une description souvent poussée à l’extrême pour susciter le dégoût d’un univers totalement dirigé par l’hyper-technologie. Cet univers permet aux auteurs de réaliser une satire de nos dérives actuelles, ici poussées à leur paroxysme ce qui est très intéressant. Cependant, c’est réalisé aux dépends d’une intrigue beaucoup trop ténue et quasiment inexistante au final. Pollution, écologie, robotisation et politique de consommation sont au cœur de ce roman. Mais il n’y a pas de réelle fin, pas de conclusion. En effet, la fin est plus qu’ouverte et pour moi il n’y en a juste pas.

On se retrouve bien évidemment devant une prise de conscience et une évolution d’Aïleen sans réellement d’intrigue derrière et c’est vraiment dommage. C’est clairement décousu et je vois un peu mieux la comparaison à la série Black Mirror : on expose un point de vue intéressant sur certaines dérives sans insister sur l’intrigue ou la conclusion.

Conclusion

Boxap 13-07 propose une vision intéressante et satirique de notre société actuelle via un univers régit par l’hypertechnologie. J’ai vraiment apprécié les questionnements et réflexions exposés, mais j’aurais apprécié une véritable histoire dans cet univers car je n’ai pas trouvé l’intrigue assez aboutie.

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *