Castelletto, Tome 2 : Nicola d’Emma Mars

castelletto tome 2 nicola

Mai 1361. Faisant fi des ravages de la peste, Venise s’affaire à la préparation de la fête de la Sensa. Chiara y est conviée par le doge, son père naturel, en tant qu’administratrice du Castelletto, la maison close gérée par l’État. Malgré ce rôle privilégié, la jeune femme continue de défendre corps et âme le sort de ses anciennes consoeurs prostituées.
Mais les célébrations tournent au drame avec l’effondrement d’une passerelle et le doge est sauvé in extremis. Bouleversée par la scène, Chiara s’évanouit… avant de découvrir la véritable raison de ce malaise : elle est enceinte.
Comment l’annoncer à Nicola, aussi amoureux que soucieux de garder leur liaison secrète ?

Auteur : Emma Mars

Edition :  Charleston

Date de sortie :  11 septembre 2018

Prix : 18  € voir sur Amazon

 336 pages

lectrice charleston

ce que j'en pense 2

Un second tome qui nous ramène au cœur du Castelletto et de ses intrigues…

Nous retrouvons avec plaisir la belle Chiara l’Aragonaise là où on l’avait laissée dans le premier tome. Venise est maintenant très mal en point, touchée par la peste. Le Castelletto quant à lui porte déjà ses fruits et continue d’enrichir les plus riches…

J’ai vraiment aimé replonger dans cette histoire qui m’avait bien plue et retrouver ces personnages si emblématiques de l’époque. L’histoire des célèbres prostituées de Venise mérite vraiment d’être contée et je suis ravie que l’auteur ait fait autant de recherches pour nous la raconter de cette manière, avec des personnages réels et d’autres fictifs.

Certains personnages m’ont d’ailleurs beaucoup plu, cependant, je dois avouer avoir eu beaucoup de mal avec Nicola qui se trouve au cœur des tribulations de ce roman. Il m’a profondément agacé par moments car, contrairement à Chiara, il ne brille pas par son courage…

Mais encore…

J’ai trouvé l’intrigue dans la même lignée que le premier tome, même si comportant un peu moins de rebondissements. Il y a quelques surprises, mais rien d’aussi intéressant que dans le premier tome. De plus, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup plus de scènes de sexe, alors peut-être que je les ai passées un peu sous silence pour le premier tome, mais là, dès les premières pages, on entre dans le vif du sujet ! On peut évidemment s’y attendre en suivant des prostituées, mais elles sont souvent très loin d’être toutes utiles !

L’intrigue se décale pas mal du Castelletto, même si on a pas mal de scènes très difficiles concernant les prostituées et leurs conditions. J’ai trouvé que le récit se recentrait sur Chiara et que l’on ressentait beaucoup moins la cohésion qu’elle avait pu avoir avec ses anciennes amies. Tout tourne autour du sujet de la filiation, du complot, de la trahison. C’était globalement une bonne lecture, même si je m’attendais tout de même à mieux car j’avais conservé un très bon souvenir du premier tome !

Conclusion

J’ai beaucoup aimé me replonger dans l’histoire de Venise au XIVe siècle et retrouver ces femmes opprimées, mais tellement courageuses ! Ce second tome nous donne une conclusion tout à fait satisfaisante à cette histoire et c’est d’ailleurs avec regret que je quitte l’univers de la fougueuse Chiara dite l’Aragonaise.

bonne lecture notation

N'hésitez pas à partager cet article !Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

Laisser un commentaire