La dernière traversée de Caroline Pignat

la dernière traversée

Un amour déchirant à la Titanic, entre Rimouski et Liverpool. Basée sur l’histoire du plus grand naufrage survenu au Canada, une histoire bouleversante sur fond de tragédie. Bannie de la résidence familiale en Angleterre, Ellie est embauchée en 1914 pour travailler à bord de l’Empress of Ireland. Dès la première traversée, elle est attirée par Jim. C’est un jeune homme mystérieux qui travaille comme souffleur dans les fournaises du paquebot. C’est le coup de foudre… jusqu’au soir du terrible naufrage au large de Rimouski au cours duquel le jeune couple est séparé. Ellie retourne à Liverpool pour tenter de retrouver le courage de vivre après la disparition de son amoureux. Là-bas, un ambitieux journaliste souhaite écrire l’histoire de cette épouvantable nuit. Aussi offre-t-il à la jeune femme, en échange de son témoignage, des feuillets du journal de Jim. Page par page, Ellie découvre alors les secrets de son bel amant. Lorsqu’elle apprend que la dépouille de Jim n’a jamais été repêchée, un espoir fou renaît…

Auteur : Caroline Pignat

Edition :  Charleston

Date de sortie :  9 janvier 2018

Prix : 8,90 € voir sur Amazon

360 pages

lectrice charleston

ce que j'en pense 2

Une histoire d’amour sur fond de catastrophe maritime…

L’histoire

Dans cette histoire, nous suivons la jeune Ellen qui est issue d’une prestigieuse famille et qui est pourtant amenée à travailler comme bonne sur l’Empress of Ireland. On la retrouve alors qu’elle a survécu au naufrage de ce dernier. Questionnée par un journaliste, elle va être amenée à dévoiler son histoire et ses secrets dans l’unique but de recevoir, en échange de son témoignage, des feuilles arrachées du journal intime de Jim, un ouvrier du bateau dont elle est tombée amoureuse.

Mon avis

J’ai énormément aimé ce livre. On aborde plusieurs aspects différents du début du XXè siècle : la place des femmes, la différence de classes, les mœurs de l’époque,etc… Cela m’a beaucoup plu. On va bien sur suivre Ellen lors de sa vie comme bonne sur le bateau et puis on va être amené à vivre avec elle sa dernière traversée et donc le naufrage qui a coûté la vie à plus de 1000 personnes, passagers et membres d’équipage compris (il y a d’ailleurs eu plus de décès côté passagers sur le Titanic !). Il s’agit d’un naufrage dont on ne se souvient pas vraiment et j’ai apprécié ce livre qui nous le rappelle, comme un devoir de mémoire.
Le début du XXè siècle, c’est aussi la première guerre mondiale et c’est surement à celle-ci que l’on doit l’oubli de cette grande catastrophe maritime car elle a été déclarée moins d’un an après.

Mais encore…

J’ai vraiment adoré le personnage d’Ellen qui se transforme lentement d’une jeune fille aisée sous le joug de sa famille en une femme forte et déterminée. Sa transformation se fait bien sur par les épreuves qu’elle est amenée à devoir surmonter. Elle prend sa vie en main, armée de tout son courage, et défie les mœurs de la société dans laquelle elle évolue. La jeune femme se redécouvre et apprend à s’affirmer.
Ellen est vraiment au cœur du récit, mais cela ne nous empêche pas de nous attacher à de nombreux personnages secondaires ! En effet, ces derniers sont vraiment bien décrits et on ressent toute la douleur de la perte de certains du côté d’Ellen.

Le côté psychologique est vraiment très intéressant. On va retrouver le syndrome du survivant qu’il était vraiment nécessaire de citer dans ce récit.
Ce que j’ai aussi énormément apprécié, c’est le fait que beaucoup de personnages étaient en fait inspirés de personnes qui étaient réellement sur l’Empress of Ireland. C’est un énorme point positif et cela montre toute l’étendue du travail de recherche de l’auteure qui a pu retrouver toutes ses références dans les témoignages des survivants.

Et puis…

Côté intrigue, on est tout de suite happé par l’histoire. On a toujours envie d’en savoir davantage sur la relation entre Ellen et Jim, mais aussi de découvrir tous les secrets de la jeune femme. De plus, on sent dès le départ un lourd passé chez l’un et l’autre qui les torture et on a vraiment envie d’avoir le fin mot de l’histoire.

On se trouve ici au cœur d’un voyage maritime poignant, criant de faits réels.
Le récit tient un bon rythme et le dénouement est plein de surprises. J’ai été totalement charmée par cette histoire malgré le fait qu’elle raconte une catastrophe effroyable. L’auteure fait en sorte de nous faire passer par un panel d’émotions différentes de par les nombreux thèmes abordés.

Conclusion

J’ai beaucoup aimé La dernière traversée qui m’a permis de découvrir l’histoire d’une catastrophe maritime méconnue. L’histoire d’amour sous-jacente ainsi que la singularité et la force des personnages m’ont vraiment beaucoup plu. J’ai été plus que charmée par cette histoire aux nombreuses surprises qui n’est pas passée loin du coup de cœur !

N'hésitez pas à partager cet article !Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

3 thoughts on “La dernière traversée de Caroline Pignat

Laisser un commentaire