La vallée des oranges de Béatrice Courtot

la vallée des oranges

Marseille, 2016
En démontant le faux plafond d’un hôtel en travaux, un ouvrier tombe sur une boîte en fer rouillée contenant les souvenirs d’une vieille dame. Magdalena. Mais que se cache-t-il derrière cette photo de mariage ? Son arrière-petite-fille, tenancière du Café de l’Ensaïmada, une institution culinaire à Paris, décide alors de partir à la recherche de ses origines majorquines qu’elle ignorait jusqu’alors. Elle quitte son quotidien épuisant pour la douceur et le farniente méditerranéens. Dès son arrivée sur l’île, Anaïs va réveiller des secrets de famille cachés depuis des générations. Mais la tâche ne s’avère pas si facile. Miquel, le nouveau propriétaire de l’orangeraie qui appartenait à son aïeule, ne se montre pas du tout coopérant.
Majorque, 1935
Magdalena, jeune pâtissière, confectionne chaque jour des ensaïmadas, ces brioches majorquines entortillées et saupoudrées de sucre glace. Très vite, la guerre civile espagnole frappe aux portes de son village qui devient le théâtre d’affrontements sanglants et de drames familiaux. Au péril de sa vie, Magdalena s’engage alors dans la résistance, avant de devoir s’enfuir vers la France.
Entre Majorque et Marseille, deux destins de femmes bousculées par la Guerre d’Espagne et un secret de famille, mais unies par une même passion : la pâtisserie.

Auteur : Béatrice Courtot

Edition :  Charleston

Date de sortie :  10 avril 2018

Prix : 18 € voir sur Amazon

240 pages

lectrice charleston

ce que j'en pense 2

Un roman percutant qui n’a pas volé son prix du livre romantique 2018 !

L’histoire

Dans ce roman, nous suivons Anaïs, dont la vie bascule lorsque l’on découvre une boîte en fer ayant appartenu à son arrière-grand-mère. On plonge alors dans la vie de Magdalena qui vit comme pâtissière à Majorque et connaîtra la guerre civile…

Mon avis

J’ai plongé avec délice dans cette merveilleuse histoire qui m’a emportée jusqu’à la vallée des oranges en quête des origines d’Anaïs.

Les personnages sont saisissants, uniques, attachants. On ne peut que s’identifier à Anaïs qui découvre pour la première fois Majorque. On a très envie de la suivre sur l’île en quête d’une nouvelle culture et tout ça dans un parfait parfum d’oranges que l’on rêve de goûter ! J’ai globalement beaucoup aimé les personnages de cette histoire. Les deux protagonistes, Anaïs et Magdalena, sont deux femmes fortes et déterminées que l’on aimerait beaucoup rencontrer ! J’ai vraiment admiré Magdalena pour le courage dont elle a pu faire preuve dans les heures les plus sombres de sa vie.

La plume est fluide et agréable, les révélations arrivent à point nommé et l’ambiance est absolument géniale. On oscille entre les deux récits avec délectation. Ce roman était bien documenté et cela a été un véritable plaisir de le découvrir.

Une certaine romance s’insinue progressivement dans le récit et n’en est que plus belle… !

Ce roman mérite amplement le prix du livre romantique 2018. On est littéralement transporté dans cette histoire et l’addiction est telle que l’on n’arrête toujours pas d’y penser, même une fois la dernière page dévorée !

Conclusion

Un roman plein de surprises qui se déguste avec un très grand plaisir et nous laisse un entêtant parfum d’orange une fois refermé ! Béatrice Courtot nous propose ici une nouvelle pépite signée Charleston qui a été un nouveau coup de cœur pour moi !

coup de coeur notation

N'hésitez pas à partager cet article !Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

One thought on “La vallée des oranges de Béatrice Courtot

Laisser un commentaire