Le roman de Jeanne de Lidia Yuknavitch

le roman de jeanne

Anéantie par les excès de l’humanité et des guerres interminables, la Terre n’est plus que cendres et désolation. Seuls les plus riches survivent, forcés de s’adapter à des conditions apocalyptiques. Leurs corps se sont transformés, albinos, stériles, les survivants se voient désormais contraints de mourir le jour de leurs cinquante ans. Tous vivent dans la peur, sous le joug du sanguinaire Jean de Men. Christine Pizan a quarante-neuf ans. La date fatidique approche . Rebelle, artiste, elle adule le souvenir d’une héroïne, Jeanne, prétendument morte sur le bûcher. Jeanne serait la dernière à avoir osé s’opposer au tyran. En bravant les interdits et en racontant l’histoire de Jeanne, Christine parviendra-t-elle à faire sonner l’heure de la rébellion ?

Auteur : Lidia Yuknavitch

Edition :  Denoël

Date de sortie :  23 août 2018

Prix : 21 € voir sur Amazon

336 pages

 

ce que j'en pense 2

Un roman qui aurait pu être passionnant…

L’histoire

Dans ce récit, nous suivons Christine, une femme de 49 ans vivant en orbite de la Terre, mais aussi Jeanne dont on découvre l’histoire…

Mon avis

Il s’agit là d’une sorte de réécriture de l’histoire de Jeanne d’Arc sauf que les voix que ce personnage entend sont surtout celles de la nature. Le personnage de Christine Pizan ne va pas sans rappeler Christine de Pizan, la première femme écrivaine de langue française ayant vécu de sa plume.

La Christine du roman elle, écrit sur la chair grâce à une technique spéciale : « la griphe » qui semble être une sorte de scarification fine.

Dans ce roman, la portée écologique est centrale. Cependant, j’ai malheureusement trouvé le rythme un peu trop lent à mon goût car coupé par pas mal de longueurs. De plus, j’ai découvert un récit d’une violence à laquelle je ne m’attendais pas. J’aime la volonté de dénoncer ce qu’il risque d’arriver à cause de l’ambition et de l’entêtement des Hommes ; cependant, je n’étais pas prête à lire un récit aussi cru et violent.

Je ne me suis pas non plus vraiment attachée aux personnages et je ne me suis pas sentie happée par l’histoire…

De plus, la thématique sexuelle est aussi bien trop abordée et de façon très crue. En effet, les humains sont devenus stériles et leur appareil génital semble s’être atrophié, cependant, je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’en parler aussi crûment…

Conclusion

Le roman de Jeanne comportait de très bonnes idées qui n’ont malheureusement pas fait mouche avec moi. J’ai trouvé le récit maladroit, long et bien trop violent. La thématique abordée est, quant à elle, absolument capitale et j’espère donc que l’adaptation cinématographique saura en garder le meilleur !

il manquait quelque chose notation

N'hésitez pas à partager cet article !Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

3 thoughts on “Le roman de Jeanne de Lidia Yuknavitch

Laisser un commentaire