Le ruban rouge de Lucy Adlington

le ruban rouge

Nous quatre : Lily, Marta, Carla et moi. Dans une autre vie, nous aurions pu être amies. Mais nous sommes à Birchwood.
Ella, quatorze ans, est couturière. Pour son premier jour de travail, elle plonge dans ce monde de rubans, d’étoffes et de soie qu’elle aime tant. Mais son atelier n’est pas ordinaire, et ses clients le sont encore moins. Ella est prisonnière du camp de Birchwood, où elle confectionne les vêtements des officiers. Dans ce terrible quotidien où tout n’est qu’affaire de survie, la couture lui redonnera-t-elle espoir ?

Auteur : Lucy Adlington

Edition :  Pocket Jeunesse

Date de sortie :  6 septembre 2018

Prix : 16,90 € voir sur Amazon

336 pages

 

ce que j'en pense 2

Une immersion glaçante dans un camp de concentration…

L’histoire

Dans ce roman, nous suivons Ella, une jeune adolescente qui se retrouve déportée dans un camp de concentration appelé Birchwood durant la seconde guerre mondiale et va tout faire pour survivre… Elle va alors se retrouver couturière dans l’atelier du camp et donc être amenée à confectionner les robes des femmes des officiers.

Mon avis

J’ai globalement plutôt bien aimé ce roman. Je dois dire que j’ai vraiment beaucoup apprécié l’histoire, notamment le début, et un peu moins la fin…

Le ruban rouge nous donne une idée de la vie dans les camps tout en restant dans la subtilité. On devine au départ les atrocités commises dans le camp plus qu’autre chose. Ça va être bien plus expliqué par la suite, mais j’aurais peut-être apprécié que l’on dise clairement les choses, surtout pour un roman young adult. On parle de religion, d’étoile jaune sur la robe rayée sans clairement dire qu’Ella est juive et je trouve ça dommage pour les adolescents qui ne connaissent pas encore les codes employés à l’époque, surtout dans un roman qui dénonce cette période de l’histoire.

J’étais cependant vraiment prise dans l’histoire et j’ai d’ailleurs tremblé à de nombreuses reprises pour le personnage principal. J’ai trouvé que le fait de prendre le point de vue d’une déportée devenue couturière était vraiment original. Je n’avais jamais lu de roman évoquant l’atelier de couture qui avait réellement existé à Auschwitz et j’ai donc vraiment apprécier découvrir cela. C’est présenté ici comme un meilleur moyen de survivre que le travail bien plus difficile de la terre par exemple. Cela n’enlève rien à l’horreur du quotidien d’Ella.

J’ai globalement été totalement prise par l’ambiance des plus angoissantes et la tension continue contenue dans le récit. J’ai découvert l’horreur des camps du point de vue d’Ella et de ses amis et autres personnages secondaires… Ils sont tous attachants à l’heure manière, propulsée dans une structure que l’on n’aurait jamais osé soupçonner.

Cependant, j’ai été franchement déçue par la fin que j’ai trouvée totalement improbable, très très peu crédible. J’ai eu l’impression que l’on nous donnait un complet happy ending à tout prix alors que le message d’espoir était déjà pas mal présent et que cela se terminait assez bien sans être parfait… Mais non, il a fallu que cela se termine parfaitement bien… Dommage !

Conclusion

Le ruban rouge nous présente une vision particulière de l’Holocauste grâce à une petite couturière de l’atelier de mode d’Auschwitz. J’ai vraiment été prise par l’ambiance au fil du récit et j’ai été touchée par l’ensemble des personnages. Cependant, la fin ne m’a malheureusement vraiment pas convaincue de par son manque de crédibilité.

bonne lecture notation

N'hésitez pas à partager cet article !Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

2 thoughts on “Le ruban rouge de Lucy Adlington

Laisser un commentaire