Le sabre et la fleur de cerisier de Sylvia Raffin

le sabre et la fleur de cerisier

Japon médiéval, ère d’Edo.

Ryôji Sawada est un rônin, un samouraï errant. Lorsqu’il entend parler d’une courtisane d’une grande beauté, il se rend à Yoshiwara, le quartier des plaisirs de l’ancienne Tokyo. Il y rencontre la jeune femme, prénommée Kazumi Matsuyama, prisonnière de sa situation ingrate et sous l’emprise d’un patron tyrannique et violent. C’est ainsi que débute une histoire d’amour sincère, entravée par la jalousie, la cupidité et le désir de vengeance…

Auteur : Sylvia Raffin

Edition :  Gloriana Editions

Date de sortie :  4 juin 2018

Prix : 11 € voir sur Amazon

150 pages

ce que j'en pense 2

Une romance historique courte, mais intense…

L’histoire

Le roman se déroule durant l’ère Edo, donc au Japon médiéval. Nous suivons Kazumi, une jeune courtisane forcée de travailler dans le quartier des plaisirs de Yoshiwara, mais aussi Ryôji, un rônin (samouraï errant), qui va vouloir découvrir cette courtisane réputée comme étant d’une grande beauté…

Mon avis

J’ai d’abord été effrayée à la réception du livre par le format. En effet, il s’agit d’un tout petit livre de 150 pages et j’avais peur que l’on n’aille pas forcément jusqu’au bout des choses… Et pourtant, je n’ai pas été déçue ! J’ai aussi été plus que ravie par le rendu de la magnifique couverture !

J’aurais bien sur aimé qu’il y ait un peu plus de détails, que ça dure plus longtemps, mais cela n’a entravé en rien ma lecture. J’aurais cependant apprécié qu’il y ait un peu plus d’explications sur cette époque et ses enjeux.

J’ai bien aimé les personnages. Malgré une histoire très courte, la romance n’est pas non plus immédiate. Ça ne va pas forcément trop vite et c’est quelque chose que j’ai beaucoup apprécié. Kazumi m’a beaucoup plu, une jolie poupée enfermée dans sa cage dorée, comme une princesse dans sa haute tour attendant qu’un beau prince vienne la délivrer… Et si celui-ci n’était autre que Ryôji ? Sous son aspect très pauvre se cache un preux chevalier doué au combat et déterminé.

Il faut savoir que le quartier des plaisirs de Yoshiwara est réservé aux castes les plus nobles, et Ryôji est très loin d’en faire partie ! Ainsi, Sylvia Raffin nous sert ici une romance impossible, de nouveaux amants maudits sur fond de Japon médiéval.

On découvre avec effroi tout au long de ce roman les dessous et travers du quartier de Yoshiwara à cette époque. Quelques rebondissements ponctuent l’intrigue et je dois avouer avoir été étonnée par la fin choisie par l’auteure !

Enfin, je pense que ce roman est idéal en cette période estivale. Il vous permettra de vous évader jusqu’au Japon médiéval alors que vous lézardez sur la plage ou êtes bien confortablement installé dans votre canapé !

Conclusion

Le sabre et la fleur de cerisier nous sert une histoire d’amour compliquée sur fond de Japon médiéval. J’en ai apprécié les personnages que j’ai trouvé vraiment attachants, mais aussi la romance habilement menée, les rebondissements et la fin étonnante. J’aurais aimé avoir davantage de détails sur l’époque et l’univers dans lequel ces deux personnages évoluent. Si le sujet vous intéresse, alors n’hésitez pas à dévorer cette petite histoire qui se termine en une journée !

bonne lecture notation

N'hésitez pas à partager cet article !Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

5 thoughts on “Le sabre et la fleur de cerisier de Sylvia Raffin

  1. Je l’ai commandé chez mon libraire mais vu l’état, il a été recommandé. Je n’ai plus qu’à attendre mais j’avoue que, comme toi, le format m’a un peu fait peur. J’espère qu’il me plaira autant qu’à toi. Je trouve ça un peu chère quand même 11euros pour ça

    1. Coucou ! J’ai sorti un update lecture où j’en parle encore si jamais ça t’intéresse ^^ Personnellement j’ai quand bien aimé et je ne regrette pas mon achat ! 🙂

  2. Bonjour,

    Je te remercie pour cette critique qui sonne juste. Je suis très contente que l’histoire et les personnages t’aient plu même si c’était un peu trop court… Je m’attendais à ce genre de remarque et je l’accepte tout à fait ^^ Quant à la fin, si elle t’a étonnée, j’espère également que tu l’as appréciée…

    En tout cas, merci à nouveau. Je vais partager

    1. Bonjour et merci pour votre passage par ici, j’en suis très touchée !
      J’ai vraiment beaucoup aimé la fin, je pense que c’est vraiment ce qui a achevé de me conquérir donc merci d’avoir choisi cette fin que l’on n’imagine pas en débutant le roman !

Laisser un commentaire