Les mémoires de Vanitas, Tome 1 de Jun Mochizuki

les mémoires de vanitas tome 1

Fin du xixe siècle. Paris est en plein émoi à la suite d’attaques répétées de vampires. Pourtant, la règle d’or de leur communauté est de ne pas s’en prendre aux humains ! Un mal mystérieux semble ronger ces créatures immortelles…
C’est en cette période troublée que Noé arrive dans la capitale. Il suit la trace du grimoire de Vanitas, artefact légendaire craint de tous les vampires. On dit qu’il permet à son détenteur d’interférer avec ce qu’il y a de plus sacré pour eux : le nom véritable, symbole même de leur vie. Le modifier peut les rendre fous, voire les anéantir…
À bord de l’énorme vaisseau flottant sur lequel il a embarqué, Noé fait la connaissance d’Amélia. Alors qu’il l’aide à se remettre d’un malaise, tout s’emballe : elle perd la tête et révèle sa nature de vampire devant les passagers ! C’est alors qu’entre en scène un mystérieux assaillant, se présentant comme… Vanitas ! Devant un Noé bouche bée, il dégaine le fameux grimoire et apaise l’accès de folie de la jeune femme. L’artefact ne serait donc pas qu’une arme mortelle ? Vanitas, héritier du nom et du pouvoir du créateur du livre, a une mission : sauver les vampires de la malédiction qui pèse sur eux !

Auteur : Jun Mochizuki

Edition :  Ki-oon

Date de sortie :  6 juillet 2017

Prix : 7,90 € voir sur Amazon

242 pages

 

Il s’agit là d’un manga rentrant dans le genre shonen ce qui signifie que ce manga est surtout destiné aux jeunes adolescents de sexe masculin.

ce que j'en pense 2

Des aventures vampiriques sur fond de Paris au XIXe siècle…

J’ai réussi à attendre un an pour sortir ce premier tome de cette pile à lire. Je m’en souviens comme si c’était hier, je l’ai acheté à la Japan expo l’an dernier… et je ne l’avais toujours pas lu, quelle honte !

J’avais déjà connu Jun Mochizuki avec Pandora Hearts, et on peut dire qu’ici aussi la qualité est au rendez-vous !

J’ai adoré plonger dans la communauté vampirique de cette histoire et découvrir comment elle s’articule avec la communauté des humains… Paris est en émoi à la suite d’attaques répétées de vampires devenus fous et c’est dans ce contexte que nous rencontrons Noé qui recherche le grimoire de Vanitas. Dès le départ, il tombe sur un humain se présentant comme Vanitas(sauf que Vanitas est censé être un vampire né durant la lune bleue… et pas un humain !). En tout cas, il est indéniable que ce jeune homme maîtrise le grimoire de Vanitas et Noé fera tout pour en savoir davantage, quitte à suivre cet impertinent garçon.

J’ai beaucoup aimé le duo formé par Noé et Vanitas. Noé est calme et posé alors que Vanitas est insolent et impétueux, impulsif. Le duo détonne vraiment dans cette belle histoire.

Côté graphique, on ne peut que saluer le travail de l’auteure qui se surpasse à nouveau. J’ai adoré parcourir les magnifiques planches et je n’ai qu’une hâte : dévorer la suite !

Conclusion

Les mémoires de Vanitas est une saga qui commence avec un merveilleux premier tome. J’ai déjà été conquise par l’univers et je suis déjà attachée aux personnages que j’ai hâte de retrouver dans la suite de leurs aventures. Je vous recommande chaudement ce shonen si vous n’avez pas encore pu le découvrir !

mes petits coups de coeur

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*