Lune Ardente, Premier Cycle : Crépuscule de Morgane Rugraff

Depuis la nuit des temps, les Sombre-Lune et les Sang-de-Soleil sont des peuples ennemis. Les premiers, adulateurs de la Lune, vivent en Tsaagan, pays de glace et de neiges éternelles. Les seconds, adorateurs du Soleil, règnent en Ulaan, royaume de sable et de luxure. Sur le point de perdre la guerre, Sioban Calypsa, princesse Tsagaanienne, pactise avec le roi Callaghan Huxley, son ennemi. Elle épousera son fils ainé, renoncera à son héritage de la Lune et deviendra une princesse bâtarde en embrassant la nation du Soleil pour protéger les siens. Si la haine des princes héritiers à l’égard des Sombre-Lune, ne souffre d’aucune limite, le Soleil semble pourtant perdre de son influence sur ses enfants…


Auteur : Morgane Rugraff

Édition :  Plume Blanche

Date de sortie : 28 septembre 2020

Prix : 20 € voir sur Amazon

408 pages

Vidéo à venir sur ma chaîne

ce que j'en pense 2

Synopsis

Dans cette histoire, nous plongeons dans un univers dichotomique, divisé entre un univers chaud, luxuriant, sablonneux et un univers froid, glacial, neigeux. Les peuples sont, eux aussi, divisés en deux entre les adorateurs du soleil ou Sang-de-Soleil et les adorateurs de la lune, les Sombre-Lune. Ces deux peuples sont ennemis depuis toujours et nous commençons cette histoire avec une furieuse bataille entre les deux. Les Sombre-Lune sont les frères et sœurs des loups, les Sang-de-Soleil sont juchés sur des Cortals (= des lions géants). Tout les oppose et pourtant, la princesse Sioban va offrir sa vie en mariage au premier né du roi ennemi et va donc être condamné à abandonner la neige et la nuit pour vivre le jour en plein soleil.⁠

Mon avis

Le postulat de base m’avait énormément plu et je dois avouer que je n’ai pas attendu bien longtemps avant de découvrir cette histoire. J’ai ressenti au début les mêmes sensations qu’en découvrant pour la première fois Un palais d’épines et de roses. La princesse Sioban m’a énormément plu au début, en guerrière sanguinaire, en femme forte. Elle s’inhibe un peu par la suite et j’ai trouvé ça assez dommage, mais c’était pour mieux la retrouver à la fin. J’ai bien aimé les personnages de façon globale, même si ma préférence va à Caleb (malgré le cliché du méchant en fait adorable qui renie ses propres sentiments… on les connait ceux-là à force !)⁠

Il s’agit d’un roman de fantasy adulte et vous y trouverez des scènes violentes, sanguinolentes et même des viols abordés ou décrits. Le premier viol est important et chamboule l’histoire. Il décrit une société barbare qui se dit moderne et casse à jamais une relation qui aurait pu se nouer doucement. Le second viol de l’histoire ne m’a pas plu. C’était très passif et ça remettait un peu en question le traumatisme pourtant vraiment bien décrit tout au long de l’histoire.⁠
L’auteure en fait baver à ses personnages et on ne sait pas, jusqu’au bout, qui va vraiment survivre à la fin !

Conclusion

Ce premier tome de la saga Lune ardente m’a beaucoup plu, tant par les personnages développés, leur évolution, que par l’univers très riche abordé. La fin du tome 1 donne envie de se ruer sur le tome 2 et c’est exactement ce que j’ai fait… on en reparlera donc bientôt !

très bonne lecture notation

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*