Mémé dans les orties d’Aurélie Valognes

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d’escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie… jusqu’au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.

Auteur: Aurélie Valognes

Edition : Livre de poche

Date de sortie : 9 mars 2016 en poche

Prix : 7.20 € voir sur Amazon

264 pages

ce que j'en pense 2

Un roman léger parfait pour l’été !

L’histoire

Ferdinand est un vieux monsieur bougon qui passe son temps à tout faire pour embêter ses voisines. Sa vie va totalement changer lorsqu’il perd Daisy, sa chienne. Il va alors devoir sortir de sa tanière et évoluer au contact d’une fillette déterminée et d’une nonagénaire connectée.

Mon avis

J’ai globalement bien aimé ce roman, même s’il n’a rien d’exceptionnel. Les personnages sont attachants et l’histoire est légère et plutôt attendrissante. Aurélie Valognes réussit à nous rendre sympathique un vieil homme qui n’a jamais été tendre et a toujours été très égoïste.

J’avoue avoir trouvé que cette histoire était un gros cliché, du déjà-vu, du réchauffé. En effet, j’ai eu l’impression de suivre le film de l’après-midi sur M6 avec le vieux pas très sympa, mais qui devient adorable grâce à deux personnages (souvent avec un enfant d’ailleurs) drôles et sympathiques qui lui tendent la main. Il n’y a rien de plus que ça.

De plus, j’ai trouvé que la plume n’avait rien d’extraordinaire. C’est écrit certes, mais c’est très simple. Je m’attendais à une autre Virginie Grimaldi, mais ce roman n’a pas la profondeur des ouvrages de cette dernière.

Du coup, il s’agit d’un roman parfait pour une lecture de plage, quand on n’a pas envie de se prendre la tête, mais il ne faut pas en attendre beaucoup plus. J’ai tout de même passé un agréable moment avec ces personnages durant mes vacances, et j’ai bien fait de le lire durant cette période !

Conclusion

Un roman parfait pour les vacances, en lecture de plage. L’histoire est légère et peu surprenante et le récit se lit très facilement.

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*