Menel Ara de Vincent Dionisio

menel ara instagram

2028. Sept grandes familles de la ville de Simake établissent un projet fou : la construction d une Haute-Ville, un second étage. Cette cité nouvellement indépendante, reléguant ses habitants les plus pauvres 200 mètres plus bas, sera nommée Menel Ara. 2078. Le rêve des Sept Familles s est réalisé. Du haut de leur prodige architectural, elles gouvernent une cité-Etat plus inégalitaire que jamais. Rien ne semble pouvoir contester leur hégémonie et celle de leur chef, Youri Komniev. Mais dans la Basse-Ville, le mécontentement et la colère se font de moins en moins sourds. À l Est, les Martyrs, groupe terroriste ayant juré la destruction de l oligarchie en place, ont investi l ancien aéroport et y préparent leur prochain attentat. Tandis qu à chaque étage se dressent les étranges temples des Putras, secte religieuse attendant patiemment l arrivée d un mystérieux prophète… Gaël, lui, enterre son père. Il ne sait pas encore que cet évènement va bouleverser son destin et celui de Menel Ara.

Auteur: Vincent Dionisio

Edition : Inceptio

Date de sortie : 8 mai 2019

Prix : 19,90 € voir sur Amazon

400 pages

 

ce que j'en pense 2

Un récit aux nombreux complots…

L’histoire

Dans ce roman, nous suivons Gaël, un jeune homme vivant dans la basse ville de Menel Ara. Cette cité est très particulière car divisée en deux selon le niveau de richesse : 7 familles riches vivent dans une sorte de soucoupe surplombant la ville. On se retrouve donc face à des personnages faisant face à de nombreuses injustices et deux groupes tentent de renverser l’ordre : les putras, une sorte de secte étrange, et les martyrs, des terroristes…

Mon avis

J’ai globalement bien aimé cette histoire faite de plusieurs hommes ambitieux se battant en stratégie pour obtenir toujours plus de pouvoir. Je regrette tout de même le fait qu’il y ait peu de femmes fortes dans ce premier tome. Les seules femmes mises en avant sont soit faibles et naïves, soit pas encore assez mises en lumière. Avec la fin du premier tome, j’ose espérer que l’une d’elle se révélera davantage…

J’avoue ne pas m’être vraiment attachée aux personnages, j’ai trouvé que la plupart des émotions mises en avant manquaient de profondeur et je n’ai donc pas été émue par divers événements traumatiques. J’ai trouvé que ce côté-là manquait de développement et donc de crédibilité, comme s’il s’agissait là d’un scénario laissé à l’interprétation de différents acteurs qui sauraient y ajouter une touche d’émotivité.

De plus, j’étais un peu étonnée par l’univers que je n’ai pas vraiment trouvé comme relevant du steampunk. J’avais en tête l’univers riche du roman Les mystères de Larispem, mais on se retrouve face à tout autre chose. Pour moi, ce roman ne relève pas du steampunk et je pense que je l’aurais davantage apprécié si je ne m’étais pas préparée à ce genre d’univers.

Enfin, je dois dire qu’une fois l’univers mis en place, j’ai trouvé l’histoire franchement addictive jusqu’à la fin avec tous les complots et stratégies envisagés. Il s’agit là d’un roman s’articulant surtout autour d’une politique complexe décrite dans ce tome introductif. A la fin de ce premier tome, tous les personnages décrits se trouvent dans des situations très particulières, et je vous avoue que j’ai très envie de découvrir la suite de leurs péripéties dans un second tome !

Conclusion

Menel Ara est une cité très intéressante à la politique complexe occasionnant des stratégies et complots divers. L’histoire est intéressante et addictive car tout le monde souhaite acquérir le pouvoir de cette ville si particulière. Ce premier tome reste très introductif, j’attends davantage d’action dans le second tome.

notation à découvrir

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

One thought on “Menel Ara de Vincent Dionisio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *