Merciful Crows, T1 : La voleuse d’os de Margaret Owen

Fie fait partie des Corbeaux, la dernière des castes de Sabor. Les intouchables. Avec son clan, elle écume les routes, prenant en charge les pestiférés pour les brûler. En tant que sorcière, elle dirigera un jour son clan et sera responsable de la survie des siens. Son destin semble tout tracé. Jusqu’au jour où, lors d’une mission, elle aide le prince de Sabor à s’évader du palais pour le soustraire à une énième tentative d’assassinat. Fie négocie alors avec lui un pacte sacré : si elle conduit le prince en lieu sûr, il promet, une fois roi, de protéger les Corbeaux. Mais il faudra pour cela déjouer bien des pièges et des trahisons…

Auteur : Margaret Owen

Edition :  Pocket Jeunesse

Date de sortie : 19 mars 2020

Prix : 19.90 € voir sur Amazon

448 pages

 

ce que j'en pense 2

Un univers passionnant…

Mon avis

Dans ce récit, nous suivons Fie qui va devoir aider le prince héritier dans une grande épopée pour sauver sa caste… mais aussi tout le royaume d’un affreux complot.

Je vous avoue que ce qui m’a le plus plu dans ce roman, c’est évidemment l’univers qui est très bien décrit et passionnant. En effet, le peuple de Sabor est divisé en différentes castes qui ont toutes un rapport avec les oiseaux et qui ont toutes un pouvoir différent : les grues, les corbeaux, les moineaux, les phénix, etc… J’ai adoré découvrir ces différentes castes ainsi que les particularités qui leur sont propres. Fie fait partie de la caste des corbeaux, c’est-à-dire la plus basse de toutes. Son rôle est d’arpenter les routes avec sa bande et de se diriger en fonction des feux allumés… pour « offrir la charité » aux personnes atteintes de la peste avant qu’elles ne contaminent tout le village… J’ai aussi adoré découvrir une sorte de magie liée aux dents : c’était passionnant !

De plus, j’ai bien aimé les personnages que j’ai trouvés plutôt intéressants et assez bien développés, même si les relations sont vraiment prévisibles. J’ai adoré l’héroïne, Fie, qui est courageuse, ambitieuse, et n’a pas froid aux yeux. 

L’intrigue est franchement habituelle et prévisible et je n’ai vu que très peu de rebondissements surprenants, ce qui est dommage. J’ai bien aimé certains thèmes abordés avec notamment la question du bonheur, de l’orientation, du deuil, de la famille, des premiers émois (avec une romance qui prend pas mal de place à un moment, il faut le savoir !)

Conclusion

Ce premier tome de la saga Merciful Crows est vraiment prometteur et nous fait découvrir un univers riche, bien développé et passionnant. L’héroïne m’a beaucoup plu et j’ai hâte de la retrouver dans la suite de cette saga !

très bonne lecture notation

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

6 thoughts on “Merciful Crows, T1 : La voleuse d’os de Margaret Owen

  1. Ping : lasix medicine
  2. Hello are using WordPress for your site platform?
    I’m new to the blog world but I’m trying to
    get started and set up my own. Do you require any coding knowledge to make your own blog?
    Any help would be greatly appreciated!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*