Rois de cendres de Kayla Ancrum

rois de cendres instagram

August et Jack n’ont jamais fait partie du même monde. August est discret, alors que Jack est la star du lycée. Pourtant, tous deux partagent bien des secrets, à commencer par leur amitié qui remonte à l’enfance. Quand Jack semble envahi par des hallucinations inquiétantes, c’est le monde d’August qui s’effondre. Il réagit alors de la seule façon qui lui semble envisageable : en plongeant dans la folie de Jack.

Auteur: Kayla Ancrum

Edition : Milan

Date de sortie : 20 février 2019

Prix : 16,90 € voir sur Amazon

336 pages

ce que j'en pense 2

Entre folie à deux et monde imaginaire…

L’histoire

Dans ce roman, nous suivons deux amis très fusionnels, Jack et August. Lorsque Jack va commencer à parler d’un autre royaume et évoquer des hallucinations, August va décider de plonger avec lui, coûte que coûte…

Mon avis

Voilà un roman très particulier ! Tout d’abord, j’aimerais saluer le travail éditorial ! En effet, au début, les pages sont habituelles, blanches. Alors que l’on s’enfonce doucement dans l’abîme avec Jack et August, elles se noircissent pour finir totalement noire. Une très bonne idée !

J’ai malheureusement trouvé le début très long à se mettre en place. Je ne voyais pas vraiment où l’auteure voulait en venir et cela explique que j’ai fait une pause assez conséquente dans ce roman… Cependant, je suis plutôt contente de l’avoir terminé car j’ai vraiment beaucoup apprécié la fin ! De plus, le rythme est plutôt bon et le livre se lit vite car on se retrouve face à des sortes de chapitres d’une ou deux pages seulement !

Les personnages m’ont globalement mise mal à l’aise, c’était dérangeant. J’ai ressenti une grosse emprise sur August et je ne savais pas vraiment à quoi m’en tenir. Ils sont tous deux issus de familles dysfonctionnelles, ce qui ne les rend que plus réalistes.

En lisant le résumé, je pensais à une sorte de trouble psychotique partagé et j’ai bien aimé la façon dont c’était fait. Le principe de ce trouble est que des idées délirantes soient partagées par deux personnes proches, mais avec uniquement un seul psychotique sur les deux (la seconde personne guérit après séparation… )
Cependant, j’ai été vraiment surprise par le dénouement et la fin et je dois avouer que cela m’a bien plu, même si je n’ai pas aimé la relation qu’ils entretiennent tous les deux. C’est présenté comme extrêmement toxique au final et c’est pour cela que j’ai adoré le mot de fin de l’auteure.

En effet, à la fin du roman, une note de l’auteure met en garde les plus jeunes et les soutient d’une manière qui m’a beaucoup plu.

Enfin, je dois dire que je suis plutôt satisfaite par la portée psychiatrique et psychologique de ce roman. Ça n’est pas déconnant et on sent que le sujet a été étudié. Je n’ai pas réussi à deviner le twist de fin et cela m’a vraiment plu !

Conclusion

Un roman qui joue sur la frontière entre imagination et folie à deux tout en explorant l’importance des limites et des figures d’autorité chez l’adolescent. Malgré un début un peu long, j’ai beaucoup apprécié le dénouement et la portée psychologique de cette histoire.

bonne lecture notation

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*