Nini Zombie Tome 1 : Celle qui n’existait plus – Morival – Borrini

Mon avis sur Nini Zombie Tome 1 : Celle qui n’existait plus écrit par Morival et illusté par Borrini, publié par les éditions Kennes.

Note : 3.5/5   plume notationplume notationplume notationplume notation terplume notation bis


Nini Zombie

Auteur : Morival & Borrini

Edition : Kennes Editions

Date de sortie :  4 mai 2016

Prix : 12.90 € voir sur Amazon

222 pages

Résumé de Nini Zombie Tome 1 : Celle qui n’existait plus

Nini est morte. Ce pourrait être la fin mais c’est le début d’une nouvelle aventure pour la jeune fille devenue un zombie. Mais rien n’est simple dans sa nouvelle vie. En renaissant, Nini a perdu la mémoire et ne se souvient que d’une chose : elle est dessinatrice. Mais qui est-elle vraiment ? Pourquoi le professeur Spirit l’a-t-il ramenée à la vie ? Et qui est Zékiel, ce feu follet qui se prétend éperdument amoureux d’elle ? En partant à la recherche de son passé, Nini va prendre de gros risques. En effet, un lourd secret plane sur sa famille et de nombreuses personnes souhaiteraient qu’elle reste amnésique. Et puis surtout, la mort rôde et elle est prête à tout pour récupérer l’âme perdue de « celle qui n’existe plus »

transition

ce que j'en pense

Je remercie à nouveau les éditions Kennes pour ce service presse !


Il s’agit là d’un livre jeunesse pour les plus de 9 ans.
Nous suivons donc la jeune Nini qui est embarquée dans une série d’événements tous plus fantastiques et irréels que les autres.


Tout commence alors que Nini et sa soeur Eloïse rentrent de colonie de vacances et que leurs parents ne viennent pas les chercher à l’aéroport. De là, plusieurs éléments s’enchaînent et le lecteur comprend rapidement la situation de par les différents points de vue abordés et regarde la pauvre Nini se fourrer dans de sales histoires.


Je n’ai pas envie d’en dire trop car ce livre est assez court. Il s’agit là d’une belle histoire de zombie pour les plus jeunes. Les personnages sont attachants, on aimerait pouvoir les aider dans leurs différentes quêtes.
Le fait que ce livre soit court est une bonne chose dans le sens où il ne découragera pas les moins téméraires. Il peut facilement donner goût à la lecture !


Pour ma part, je l’ai lu en une journée et je peux vous dire que je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer ! L’histoire est assez noire : des zombies, des savants fous, la Mort… sans tomber pour autant dans le glauque. C’est aussi peut être l’occasion d’aborder la mort et leur questionnement la concernant avec les plus jeunes.


De plus, j’ai beaucoup aimé les petites illustrations tombant à point nommé dans l’histoire. J’ai remarqué qu’en général elles annonçaient « la couleur ». En effet, elles représentent des scènes que l’on va bientôt aborder, ça fait monter le suspense !


En conclusion, l’attachante Nini m’a entraînée dans l’histoire de sa mort mais surtout dans sa petite vie de zombie alliant force de caractère et belles amitiés. C’est une bien belle histoire qui nous est proposée ici et je lirai avec plaisir la suite !

N'hésitez pas à partager cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

One thought on “Nini Zombie Tome 1 : Celle qui n’existait plus – Morival – Borrini

Laisser un commentaire