Carciphona, Tome 1 de Shilin Huang

carciphona

Durant des siècles, la magie avait été monnaie courante dans le monde de Maelstrom. Une magie bienfaisante qui offrait à la société un pouvoir extraordinaire, mais également maudite, puisqu’elle avait causé la naissance des Carciphona : des humains à l’âme infectée par des esprits démoniaques. Suite à un terrible événement, la Prohibition fut mise en place et l’utilisation de la magie fut bannie dans tous les royaumes. Pourtant, quatre ans plus tard, une sorcière du nom de Veloce Visrin continue à subsister dans l’ombre, en réprimant ses pouvoirs afin de vivre en paix. Mais cette vie paisible est de courte durée lorsqu’elle se fait attaquer par l’assassin à l’origine de la Prohibition et qui pourrait bien être… une Carciphona elle-même !

Auteur : Shilin Huang

Edition :  Chattochatto

Date de sortie : 24 août 2018

Prix : 7,95 € voir sur Amazon

177 pages

Il s’agit là d’un manga rentrant dans le genre shonen ce qui signifie que la cible de ce manga est à l’origine constituée  principalement de jeunes adolescents de sexe masculin.

ce que j'en pense 2

Un monde où la magie est formellement interdite…

Carciphona nous présente un univers fascinant où la magie qui était pourtant courante, a été formellement interdite. En effet, elle aurait causé la naissance des humains infectés par des esprits démoniaques : les Carciphona.

C’est dans cet univers particulier que nous découvrons une jeune sorcière appelée Veloce Visrin qui vit comme une pestiférée dans un petit village jusqu’à ce qu’elle rencontre les jeunes Keritzel et Weirin, mais aussi BlackBird, l’assassin légendaire…

Ce premier tome m’a agréablement surprise car il ne se contente pas d’être introductif comme beaucoup de premiers tomes de saga. En effet, on découvre petit à petit les personnages et l’univers dans lequel ils évoluent, mais on va aussi avoir droit à plusieurs scènes d’action et déjà quelques explications sur des événements passés. 

Du côté des graphismes, je les ai trouvés vraiment pas mal, même si j’ai ressenti une certaine impression de brouillon par endroits. On sent que la mangaka était encore toute jeune à l’élaboration de ce premier tome, mais l’univers est prometteur et on sent que l’auteure a beaucoup à nous apporter.

Conclusion

Ce premier tome de Carciphona a vraiment été une très bonne surprise et j’ai pu découvrir une jeune maison d’édition de mangas que je ne connaissais pas auparavant (et ça c’est top !). J’ai d’autres mangas de chez eux dans ma pile à lire et j’ai donc hâte de les découvrir tout comme je vais m’empresser d’aller me chercher la suite de cette saga ! 

notation à découvrir

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*