Meilleurs vœux et va au diable ! d’Emilie Parizot

Coline file le parfait amour avec… Chez Marcelle, la petite boutique de décoration florissante qu’elle a créée il y a quatre ans et qui, depuis, occupe tout son temps. Chez elle, chaque objet est choisi avec tendresse. Du coup, les hommes sont loin d’être sa priorité. De toute façon elle n’a connu que quelques histoires beaucoup trop courtes pour satisfaire son âme romantique. Pourtant, elle est presque séduite lorsqu’un client particulièrement à son goût lui fait les yeux doux… et très déçue en découvrant que ce vil charmeur n’est autre que le propriétaire du nouveau magasin de décoration qui vient d’ouvrir juste en face du sien. Et dire qu’elle se voyait déjà à son bras, alors qu’il étudiait simplement la concurrence ! Elle aurait, à la limite, pu lui pardonner de lui avoir donné de faux espoirs, mais elle ne risque pas d’oublier la menace qu’il fait peser sur sa petite entreprise adorée. Coline ne compte pas se laisser faire… que le meilleur gagne !

Auteur : Emile Parizot

Édition :  Hugo Roman Date de sortie : 8 octobre 2020

Prix : 7.60 € voir sur Amazon

318 pages

Vidéo à venir sur ma chaîne

ce que j'en pense 2

Une très bonne lecture pour prolonger les fêtes !

L’histoire

Dans cette histoire, nous suivons Coline qui tient un petit magasin de décoration en centre-ville de Bordeaux. L’arrivée d’un mystérieux homme (il y en a toujours un) nommé Adam, dans son magasin va chambouler son quotidien. En effet, l’attirance est immédiate… mais c’était sans compter l’ouverture d’un magasin concurrent juste en face… par ce même Adam.
La guerre est ouverte et tous les coups sont permis !

Mon avis

J’ai beaucoup aimé cette romance de Noël qui m’a permis de rester un peu plus longtemps dans l’ambiance de ces fêtes qui passent toujours trop vite. C’est léger, drôle et avec des réflexions intéressantes. J’ai même été surprise pas quelques révélations… Bref, tout était bien dosé !

Côté personnages, j’ai beaucoup apprécié découvrir Adam et cette relation haters to lovers m’a beaucoup fait rire. J’ai eu un peu plus de mal avec Coline dont le caractère ne m’a pas forcément plu. Elle va dans certains extrêmes dans cette guerre avec le magasin concurrent sans réelle remise en question derrière. Elle est aussi un peu instable, de là à se laisser séduire par le macho du coin (mon Dieu, que cet homme était agaçant avec sa « poupée » !).

Cependant, même si je n’ai pas été toujours touchée et en phase avec Coline, j’ai vraiment savouré ma lecture. Adam est un homme comme on n’en fait plus (pourvu que Victor ne passe pas par ici, mais si chéri, tu es pareil !) et il a cette part de fragilité qui sait toucher le lecteur.

Les amies de Coline sont hautes en couleur et ce que j’ai beaucoup apprécié dans ce roman, c’est qu’on ne se contente pas d’une ébauche : j’ai trouvé les personnalités travaillées et ça m’a beaucoup plu.

Enfin, la grande question dans la new romance : les scènes de sexe. Elles sont à mon sens bien dosées, ni trop ni trop peu et laissent place à l’imagination (j’ai une aversion totale pour le trop plein de détails !). Il y en a peu, mais elles ont une réelle signification et font vraiment évoluer le récit.

Conclusion

Meilleurs voeux et va au diable ! réalise pour moi un sans faute si on oublie le sale caractère de Coline (et son manque cruel de remise en question face à ses (très) mauvaises actions). J’ai passé un moment très agréable de lecture dans cette romance de Noël qui m’a permis de prolonger les fêtes avec plaisir.

notation à découvrir

About

Lectrice depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de lancer mon blog en mars 2015 et ma chaîne BookTube en août 2016 que j'administre à côté de mon travail (interne en psychiatrie).

View all posts by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*